Une histoire comme on les aime. Typique de l'Amérique latine.

Alors qu'un projet favorable aux logiciels libres était en discussion au parlement, le ministre de l'économie a court-circuité le parlement et a signé un accord avec Microsoft (formations aux chomeurs, comptes WindowsLive, portails pour les communes, investissement dans les écoles, portails étudiants-professeurs, formation des professeurs...).

Je vous invite à relire un vieil article que j'avais écrit à ce sujet... amusant de relire ça.

Source :