Le gros trip à Bali (et sûrement partout en Indonésie) c'est le surf. Il y a des plages en bas des falaises, avec des beaux rouleaux. Les surfeurs ne m'attirent pas du tout (sûrement lié à leur tendance fashion niaise) mais ils m'ont permis de m'échapper de l'ambiance Club Med. La météo était vraiment mauvaise, quand il ne pleuvait pas des pluies torrentielles, il faisait gris et venteux, donc je n'ai pas du tout profité de la plage.

Comme les balinais de Kuta ont tendance à conseiller des visites dans des endroits aseptisés et commerciaux, nous avons eu du mal à localiser le marché traditionnel. On ne regrette pas d'y être allés ! Les odeurs insupportables de poisson ranci et de poulets asphixiés se mélangent aux parfums exquis des épices et des fruits frais. Cela correspond à peu près à l'image du marché asiatique, mais les ambiances sont inimitables.

diaporama2.jpg (diaporama semaine 2)

Une expérience à ne pas manquer : le massage. J'ai voulu tester un centre de massage à l'extérieur de la ville, pour que ce soit plus authentique. L'endroit ressemblait vraiment à une salle de sport, avec douche et tout, hyper classe, on m'a demandé de choisir entre medium et hard (y'a pas l'option light ?). La fille a commencé par m'arracher les muscles du corps, je souffrais. Quand elle arrêtait c'était un vrai bonheur, mais je sais pas si c'est pour la souffrance ou l'effet du massage ! Ensuite elle s'est mise debout sur mon dos, et m'a piétiné ! Elle m'écrasait chaque muscle avec tout son poids... dans les compartiments voisins j'entendais les gens crier et gémir de douleur aussi ! Soudain elle me dit "you relax", elle m'a penché la tête sur le cote, et elle m'a tiré le menton d'un coup sec ! J'ai eu 50cm de colonne vertébrale qui a craqué ! Sensation unique.

Je suis tombé par hasard sur une cérémonie de crémation, assez rare soit-disant. Le cortège était énorme, le cercueil est placé dans un char qui fût transporté à la côte. Ensuite, le vent ravive le feu qui atteint 5m de haut, la charpente se consume lentement à l'air libre sur la plage... Il y a certainement un bon nombre de coutumes qui m'ont échappées, encore je n'étais pas trop à l'aise, observateur blanc bec.

diaporama3.jpg (diaporama semaine 3))

Comme je me suis fait sucrer la semaine supplémentaire que j'avais négocié pour partir en vadrouille, je n'ai pas pu voir les volcans, les coraux, les plages de sable volcanique, j'ai aussi mis de côté les "robinsonades" aux îles Gili... j'étais pas là-bas pour me la couler douce qu'ils m'ont dit.