Globalement, j'ai tendance à prendre soin de mes affaires. Je me dis que c'est un moyen très efficace pour lutter contre la consommation, puisque je ne rachète pas ce que j'ai déjà et en plus je le fais durer plus longtemps.

  • j'entasse des vieilleries dans le garage de mon papa, qui se transformera bientôt en laboratoire archéologique
  • j'ai retapé le vélo que j'ai eu pour mes 10ans pour aller au boulot
  • je lave mes t-shirts à l'envers pour pas abimer les dessins
  • j'ai ressorti mes Puma de l'an 1997, mon clavier sans-fil et mes enceintes de 2001, le portable Samsung d'il y a 4 ans, mes rollers de 1997, mes vieux jeans et sweatshirts du collège, 1995 !
  • je me contrefous de la mode et de la forme des chaussettes en vogue
  • j'essaye de me contenter de ce que j'ai
  • etc !

Mais voilà 'ti pas qu'on vient me qualifier de "matérialiste" ! Le mot est lâché !

Le matérialisme considère que la matière construit toute réalité et s'oppose au spiritualisme pour lequel l'esprit domine la matière.

Nous sommes en présence d'un trait de personnalité fort péjoratif ! Et pourtant je suis persuadé qu'il s'agit là d'une qualité : acheter du solide, prendre soin de son matériel pour le faire durer, et donc moins consommer !