- Je t'ai acheté ça regarde
- Ah! Mais j'en avais déjà un !
- Mais ce sera plus pratique ! Et je l'ai pas payé cher !

Aah, ça m'énerve ! Comme si le prix faible pouvait justifier la consommation inutile !

Pourtant, la majorité des gens se plaignent du fait que les politiques gèrent le monde par l'argent. Serge Latouche le rappelait dans "Prêt à jeter" : "Pour croire à une croissance illimitée dans un monde aux ressources limitées, il faut soit être fou, soit être un économiste. Et le problème c'est qu'on est tous devenus économistes."

Consommer des produits neufs en ayant comme critère le prix final c'est occulter le fait que:

  • ce sera fabriqué dans un pays où les lois sociales n'existent pas
  • ce sera transporté de l'autre bout de la planète
  • des matériaux bons marchés, polluants et non recyclables, seront utilisés
  • ce ne sera pas très solide et résistant

Cela parait pourtant évident ! J'arrive à peine à trouver ça utile de l'écrire... Et pourtant c'est tous les jours qu'il faut se battre ! Évidemment, pas question d'acheter n'importe quoi à un prix élevé, car c'est loin d'être une garantie. Les intermédiaires, les spéculateurs, les importateurs, les transformateurs, les publicitaires et les distributeurs veulent leur part !

Mais par contre on peut très souvent récupérer ou acheter d'occasion ! Pour le même prix, on a quelque chose de meilleure qualité, on débarrasse quelqu'un, et on diminue l'impact écologique ! Mais ce n'est pas ancré dans notre culture, par exemple cela reste délicat d'offrir un cadeau d'occasion, même à quelqu'un qu'on connait bien !

Le truc qui m'énerve le plus, c'est que ceux qui tombent dans le piège du prix final, ont aussi tendance à considérer que celui qui refuse de consommer est un radin ! Aah !

timnoble_suewebster.jpg