Sauvez les gros feignant

Virginex et Markix ont rendez-vous pour leur 9ème echographie.

Le docteur les accueille avec un sourire compassionnel, qu'ils ne savent pas tout de suite interpréter clairement. Routinier et sans gravité en apparence, mais le rictus chargé et le sourcil gauche enfoncé les font douter.

- Je ne vais pas y aller par quatre chemins
- Docteur ... que se passe-t-il?
- Le développement du cerveau arrive presque à son terme, et nous avons pu avoir les résultats des premières analyses de la cohérence cellulaire.
- Et?
- Nous avons détecté la réminiscence d'un gène au niveau de la portion dorsale du diencéphale. Nous avions réussi à éliminer ce gène dans les années 2100, et même si les variations restent très rares, elles peuvent arriver.
- Mais quel est l'impact?
- C'est au niveau du circuit neuronal habénulaire...
- Mais... je...
- Écoutez, d'après nos analyses, votre enfant a 97.3% de chances d'être ce qu'on appelait aux siècles passés «un gros feignant»
- Mais... c'est horrible!
- Écoutez, ne vous inquiétez pas, vous êtes dans 37ème semaine, nous avons encore du temps devant nous pour intervenir... malheureusement pour la prochaine fois il nous faudra probablement procéder à une sélection des embryons in-vitro pour éviter que cela ne se reproduise étant donné le terrain génétique.

Loss of habenular Prkar2a reduces hedonic eating and increases exercise motivation

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://cudjoe.org/dotclear/trackback/929

Fil des commentaires de ce billet