Nan, je rentre

anyone up for a little something around 19h30? ...I know I missed yesterday's gathering

Ce soir j'avais envie de voir du monde. Heureusement un pote était en train de réparer sa machine à laver. Aucun rapport me direz vous.

L'idée c'était de pas rester tout seul ce soir. Surtout qu'ils viennent d'annoncer le retour du confinement périmétral. D'ailleurs tiens, c'est con, au lieu d'aller tous les trois s'isoler à la maison dans les Pyrénées, on va rester sur Barcelone. Samedi y'a un anniversaire sur la plage, qui sera blindée parce que tout le monde fera pareil. L'infantilisation, le conformisme, et l'obéissance à des règles absurdes me fout la gerbe. Ça m'a valu de me chauffer un peu avec les parents de l’école sur Whatsapp. Je supporte pas de les voir tous d'accord.

«Ne sacrifiez pas l’amour de la vie à la peur de la mort» -- André Comte-Sponville

Après avoir participé au revissage de la machine à laver, et après deux bouteilles de spliffs, voilà minuit arrivé. Il y aura peut-être moyen d'invoquer un creu légal vu que les heures de couvre-feu ne précisent pas le fuseau horaire. D'ailleurs, y a-t-il une loi qui oblige à vivre dans un fuseau horaire particulier? Bref, on a légèrement dépassé les 22h. D'habitude, je m'en cogne complètement, mais dernièrement plusieurs potes se sont fait serrer, dont un qui a pris cher en pleine nuit pour alcoolémie.

Ras le cul de dormir dans des canapés. Je rentre. Je mets casque et lampe arrière, et premier carrefour, bim, police.

Ils sont partout. Est-ce qu'ils vont rester après la fin de la crise? Évidemment. Est-ce qu'ils vont nous laisser faire les cons comme avant la crise? Bien sur que non.

Ils me regardent. Je les regarde. Ils partent lentement pour m'observer, je pars à droite et file dans une perpendiculaire.

Je les recroise plus loin. J'ai l'impression de jouer à Pacman. Je les perds en m'enfonçant dans mon quartier. Je ne peux pas prétendre les avoir semer, j'en sais rien, mais je suis content de ne plus les avoir au cul. Les rues piétonnes me relaxent. Je suis content qu'on arrive petit à petit à reconquérir l'espace pris par les voitures. Un autre vélo passe au loin. Il semblerait qu'on soit deux dans toute la ville.

Au début je prenais des photos de la ville vide. Maintenant c'est juste normal. Passé minuit, il y a plus personne dans les rues, ça ne me fait plus rien de sillonner les avenues vides. C'est complètement vide à perte de vue, et c'est normal, il aura fallu un an.

Dans ma rue, un homme promène son chien. Sans masque. Ça doit sûrement être un rebelle. Anarchiste! Il a des morts sur le dos.

Un peu plus loin, le bruit d'un groupe de potes dans un petit appart dégouline sur la rue. La vie est là, cachée, prudente. Morte.

Résister? Égoïste!

Notre avenir est au modèle chinois. Et on pourrait dire qu'on le mérite. On oublie vite que nos représentants sont nos salariés. Un gouvernement fort, répressif, despotique, avec un mépris de classe systémique, et un consentement manufacturé. Les citoyens deviennent des clones apathiques et obéissants. Réfléchir c'est mal. Enfreindre des lois qui n'ont pas de sens c'est criminel.

Je me souviendrai toujours de cette formation «cross-culture» au taf. Il fallait commenter une photo où on voyait quelqu'un bras tendus perché en haut d'un pic devant une chaîne de montagnes. Pour les occidentaux (nous à l'époque), il s'agissait d'accomplissement, de réussite, de succès à base d'efforts, de liberté. Pour les orientaux, ce qu'évoquait cette photo tournait autour de l''isolement, de la dépression, de suicide.

Faire son chemin est un échec. Il faut suivre le groupe.

L'autonomie de l'esprit conduit involontairement à la déviance. -- Edgar Morin

En un an et demi ils ont réussi à convaincre les gens de se vacciner pour une maladie qui tue en majorité les gens dont l'age a dépassé l'espérance de vie moyenne. Un an et demi après le début de l'épidémie, un des principaux piliers de la virologie en France continue à défendre un traitement dont la prescription a été interdite arbitrairement par un groupe d'experts de la Cour. L'avenir dira ce qu'il en est. Tiens d'ailleurs, ça faisait des mois qu'il réclamait le génome du virus qui circulait dans un élevage de visons à coté de là où j'ai grandit, exterminé quelques mois plus tôt. Rappelons qu'on est en train de parler des milliers d'animaux élevés simplement pour être transformés en manteaux pour bourgeoises. Bref, après des mois de spéculations sur la possibilité qu'on ait des réservoirs de mutation sur le territoire, le génome a été enfin libéré et on vient d'avoir enfin la confirmation: il s'agit du variant circulant en France.

La retrospective des manipulations liées à l'épidémie de choléra à Haïti montre bien que le rôle des institutions, des panels d'experts, et des médias, n'est pas toujours favorable aux populations en temps de pandémie.

https://twitter.com/OffLalanne/status/1379763582842331138?s=08
Quel debilos celui la

— Je vois pas ce qu'il ya de débile
En parler et contrer intelligemment les arguments ce serait beaucoup moins débile que faire comme si ça n'existait pas

— Le great reset ca te parle? Pour moi on est dans le même délire que les platistes. Discuter avec ces gens là c'est impossible car l'entière discussion est basée sur une négation des faits

— Bah je crois pas justement...
En fait y'a 2 choses distinctes:
Le fait que les gouvernements profitent de la crise.
Indéniable.
Et le fait qu'ils l'aient volontairement organisée.
Discutable.
Les docus mélangent volontairement les deux...

— On est loin du great reset quand meme

— Je connais pas l'ampleur officielle ni des fantasmes ni de la réalité (les médias ne sont pas fiables)
Dans le sens où le post-liberalisme et la destruction des biens communs sont orchestrée volontairement
A traiter de ridicule quelqu'un de visible qui relaie ce que des millions de gens pensent, c'est une fois de plus, rentrer dans un mépris de classe
Il faut écouter, parler, éduquer... L'éducation populaire c'est la seule voie

— Les petits valets de chambre de la monarchie vont devoir serrer les fesses pour pas finir au bout des fourches comme les autres
Pour les platistes... Étienne Klein explique super bien que la clé c'est connaître (et partager sans mépris) le cheminement qui nous a amené à déduire et prouver que la terre est ronde. Et pas juste "savoir" qu'elle l'est.
L'éducation populaire c'est l'émancipation
... Un autre domaine qui est savamment saccagé expressément
On apprend pas aux enfants les "pourquoi"
On leur dit "c'est ça la bonne réponse"

— Franchement je te suis pas
Les complotistes platistes resetistes ont a leur disposition tout le matériel du pourquoi
Et ils décident par eux-même de suivre les commerçants du délire complotiste
Car a chaque fois chez les platistes resetistes etc... On retrouve tout le délire sectaire mercantile

— Pas vraiment. On leur dit "regarde, la NASA a pris une photo donc c'est vrai. Ferme la"

— Les mecs qui relaient ces trucs la n y croient meme pas. Ils font du fric
C est plus simple de trouver des videos qui explique comment prouver que la terre est ronde que le contraire

— Hmm c'est un processus actif de les chercher. Les bulles filtrantes des plates-formes enferment les platistes

— Et pour le grand reset 5G vaccin nano particules il y a juste tous les médecins chercheurs du monde qui expliquent que c'est de la merde contre 3 gars avec un entonnoir sur la tête qui disent le contraire
On va faire quoi de plus?

— Tout part de la peur
Si on était intransigeants avec les gens qu'on paie pour nous représenter, la confiance remonterait
Si on était exigeants en terme de transparence et de prise de décisions, y'aurait plus de confiance et moins de peur
Tous ces phénomènes ne sont que la face cachée de la crise politico médiatique
Si les médias étaient indépendants, y'aurait plus de confiance
La a la place on a un énorme soucis de représentativité, de transparence, et d'impunité
Ce qui donne tout le terrain au docu Great Reset
Donc voilà ce qu'il faut faire. Reprendre le contrôle de la démocratie représentative et des medias
J'en suis pas certain, il y a des médias indépendants comme Mediapart mais il y a au moins 50% de la population qui leur font pas confiance car politiquement ils sont d'un bord différend. Si on prenait un media indépendant de droite, ce serait pareil.

— La défiance c'est souvent la même base, un groupuscule mondial et caché qui tirent les ficelles du monde, après ça prend différentes formes Bildeberg, Illuminatis, Francs-Macons, les juifs... A partir de la, tu peux faire tout croire.
Après pourquoi ça se développe, je pense que les réseaux sociaux sont plus responsables que les médias. Les algos de recommandation, ils font ce qu'ils doivent faire, présenter du contenu qui va plaire pour augmenter les revenus publicitaires, mais si tu n'as pas le recul d'avoir une pluralité d'opinions, tu te crées vite une réalité avec un monde assez binaire entre les bons, ceux qui pensent comme moi, et les méchants ceux qui pensent différemment, voire braves car ils sont bernés par les mauvais médias.

— Ça se retrouve un peu partout, que ce soit a gauche, a droite, dans la théorie du complot, dans la lutte anti-raciste. Ça se retrouve aussi un peu partout dans le monde en Occident, mais aussi en Asie, en Amérique Latine, en Afrique...
Si je prends dans ma timeline je vois dans le désordre :
- des mecs anti capitalistes : en mode une fois au gouvernement faudra faire payer les ennemis du peuple
- parmi les supporters de foot des mecs Zemmour en mode la civilisation occidentale est en danger avec tous ces islamogauchistes
- j'ai des souverainistes en mode la mondialisation nous tuent
- les complotistes que je vois, c'est anti gouvernement, pro trump, gouvernement mondial qui nous manipule.
- je vois des mecs en mode les Blancs ceci les Blancs cela
- je vois des capitalistes en mode la France est un pays communiste.

Casita basura, Apr 2021
Casita basura

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://cudjoe.org/dotclear/trackback/935

Fil des commentaires de ce billet