Comme toujours, avec cette foutue prolifération de code libre, dès que quelque chose de cool peut potentiellement exister, un connard de geek l’a déjà fait, vous privant de l’occasion de le faire vous-même et de retirer la gloire qui en décombe. [...] (Connards de geeks qui viennent manger le pain des français).

chez Sam et Max