Après quelques mois à Barcelone, je peux dire que je parle catalan. En fait c'est venu super rapidement, sans trop que j'y consacre des efforts colossaux. J'aurais pas trop su expliquer exactement comment c'est venu aussi vite jusqu'à ce que je vois cette conférence des TEDxToulouse, dont Julie m'avait parlé à l'époque:

Tout s'explique! Sans le savoir, j'ai suivi exactement les techniques qui sont détaillées par l'orateur:

  • ne pas avoir honte
  • ne pas être exigeant
  • ne pas cherchez ses mots
  • parler pour se faire comprendre
  • inventer en utilisant l'intuition
  • immiter la mélodie de la langue

Ce qui est assez drôle c'est que les enfants font comme ça aussi. Ma fille improvise et transforme en permanence les mots français et catalans, ou vice-versa. Et comme bien souvent ça marche, on ne le capte que lorsqu'elle se trompe :)

S'il y a bien une chose qui fait plaisir aux catalans, c'est qu'un étranger parle leur langue: les gens me traitent super bien dans le coup :) Mais en fait c'est pareil partout. Je me souviens qu'avec quelques mots d'Arabe, quand je demandais mon chemin au Moyen-Orient ou au Maghreb, on me répondait avec un grand sourire, en Indonésie avec 5 mots de Balinais les enfants jouaient avec moi, en Amérique du Sud j'étais traité vraiment différemment des américains qui saluaient en disant 'Hiiii', au Brésil pareil, en Allemagne la bouchère me filait toujours des ptits extras, en Angleterre je sortais mes trois mots de cockney et on se bidonnait!

Parlez ! Il suffit de connaitre seulement une dizaine de mots pour commencer à ressentir les effets :)