Vous vous rappellez d'Avatar ? Les humains qui dégagent un peuple pour exploiter un minerai, qui est la clé pour résoudre la crise énergétique sur Terre. Les individus qui se révoltent contre la destruction de leur environnement, considérés comme des terroristes, se font écraser par l'armée...

avatar-glasses.jpg

Et bien, la France fait exactement la même chose au Niger pour l'uranium, où les touaregs engagés, qui défendent les intérêts (économiques, environnementaux et sanitaires) de leurs 300 000 semblables, se font écraser par l'armée de la junte de Niamey, qui soutient les projets de pillage et de contamination.

niger-uranium.jpg

Il y a un nouveau projet de mine à ciel ouvert à Imouraren, au Niger. Un truc dément avec une ville ouvrière de 15000 personnes, 5.000 tonnes d'uranium par an, le plus gros d'Afrique, alors que la situation radiologique et sanitaire des deux cités minières existantes, Arlit et Akokan, est catastrophique.

  • L'eau des puits est polluée par l'acide sulfurique utilisé dans le traitement de la pierre
  • L’eau distribuée à la population présente des niveaux de radioactivité dépassant les normes de potabilité internationales
  • Les déchets radioactifs sont stockés à l’air libre depuis plusieurs décennies.
  • L'air est chargé de poussières de minerais hautement radiotoxiques
  • La mine dégage du Radon et des particules Alpha, ultra cancérigènes lorsqu'inhalées
  • Les ferrailles sorties d’usine sont vendues sur les marchés, récupérées par la population et utilisées comme matériaux de construction ou ustensiles de cuisine
  • Des niveaux de radiation gamma jusqu’à cent fois supérieurs à la normale
  • La multiplication des cas de maladies respiratoires et pulmonaires graves

480_4699_vignette_Niger_expl_mine.jpg

Si tout ça ne suffit pas, on peut le corréler à ce qui se passe après la combustion de l'uranium, grâce au fabuleux documentaire : Déchets, le cauchemar du nucléaire.

On comprend bien que cette énergie est une très (très) mauvaise idée. On s'indigne comme on peut, mais il faut s'indigner.

bidonarevniger.png