...de ne plus être contaminé par ces journaux gratuits dans le métro. Il semblerait que ce ne soit pas rentable pour eux pendant l'été.

journaux_gratuits.jpg

Que c'est bon de ne plus voir ces pantins habillés en bleu fluo qui tendent le bras pour qu'on les débarrasse de leur torchon. Que c'est bon de ne plus voir les rames de métro remplis de voyageurs aliénés par la publicité de ces faux journaux. Que c'est bon de ne plus voir ces piles de papier gaspillé sur les sièges, jonchant le sol ou au pied des poubelles débordantes.

Si seulement ils pouvaient disparaître à jamais. On sauverait des arbres et de l'énergie. On aiderait les vrais journalistes et leurs articles réfléchis et analysés. On éviterait la manipulation de masse par les magnats de l'information la pub. On limiterait peut-être l'opinion conformiste, lissée et uniforme des lecteurs qui s'imaginent lire une information exhaustive et objective dans ces imprimés.

S'ils sont en difficulté, qu'ils crèvent.

des_journaux_gratuits_mais_qui_te_possede.jpg