cudjoe

C’est pourtant pas la mort à boire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

14janv.

Qatarsucks.com

Ce week-end, en me promenant sur QatarLiving, le site des expats au Qatar, un lien vient me turlupiner l'esprit : http://qatarsucks.com ( le Qatar ça craint point com ).

Un programme chargé pour ce site puisqu'il s'agit de fournir des "informations critiques sur ce pays qui ne sait pas traiter les gens qui ont contribué à le développer et ceux qui continue à le rendre prospère", je cite !

Croyez-moi ce site est un vrai pavé dans la marre, tout le monde ici entends parler de ces histoires, mais les voir couchées sur un site Web c'est croustillant ! Des articles comme "Le style de vie des Quatariens feignants sans travail : épidémie de diabète", "Un Quatarien viole sa femme de ménage le premier jour", "Quatarisation a échoué : Quatariens trop feignants", et puis les histoires des grèves des travailleurs mal payés, des déboires de la famille de l'Emir...

Cela n'a pas duré longtemps, dès hier matin le site était bloqué par Qtel ! vous vous rappellez cette page... ?

Pour arriver à bloquer à certains sites, Qtel fait passer l'ensemble de ses usagers sur un même serveur mandataire (proxy). Ce qui peut avoir des conséquences gênantes, puisque tout le monde a la même adresse IP. Ainsi, le site universel Wikipedia a bloqué l'édition de ses pages à tous les gens du Qatar. Les pages sur les Etats-Unis, le sexe et l'anniversaire du prophète Mohammed ont été vandalisées, surement par un crétin puéril de 45 ans comme il y a beaucoup ici, et 630 000 personnes ont été bannies... (source)

16déc.

C'est terminé !

Voilà, tout a une fin.

Hier a eu lieu la cérémonie de cloture, les Doha Asian Games 2006 se sont bien terminés. On a passé des bons moments, suffisamment pour en garder un très bon souvenir ! Ils ont réussi à le faire, 45 pays ont participé 10000 athlètes sont venus s'affronter sur la péninsule ! J'ai découvert des sports excellents comme le Sepaktakraw, un genre de volley-ball avec les pieds, complètement dement. Comme par hasard, le Qatar a chopé la médaille d'or en foot, mais heureusement qu'il y avait la Chine pour choper plus de 300 médailles !

Tout le monde se moquait de la météo au Qatar, et celle-ci n'a jamais été aussi instable ! Il a plu des cordes pendant plusieurs jours et finalement nous nous sommes retrouvés au premier plan ! Cela nous a permis d'exister avec brillo ! On a vécu l'évènement de l'intérieur, et ainsi mangé les meilleurs petits-fours du monde.

Maintenant que c'est terminé, tout va se calmer, les Qataris vont dormir pendant plusieurs mois, je ne vais plus me faire réveiller à 5h du mat' par le téléphone, ni même faire des interventions à 23H, je vais pouvoir aller où je veux sans avoir à montrer mon badge ni vider mes poches pour passer la sécurité...

Dans une semaine, on s'envole avec Eli vers le Sri-Lanka pour les fêtes, il me restera ensuite un mois à survivre ici.

Edit : Vous trouverez sur le net, toutes sortes de choses sur les Doha Asian Games 2006 :

et même cet article sur le beach volley sur CNN qui m'a fait bien rire

28juil.

28 jours plus tard

Le vendredi c'était bien, l'ensemble du pays étant plus relâché, on sentait la vie. Un pas dehors et on croisait des regards, des visages, même des enfants entre fin Juin et début Juillet ! Aujourd'hui, DJ Wakbar a poussé la chansonette un peu plus qu'à l'habitude. D'ailleurs cette semaine j'ai enfin pu concrétiser mes trips de "à la Dub Wise". Un bon morceau de dub, un "Athan" dans les enceintes du Minaret, le tout copié-collé dans l'éditeur de son libre Audacity, ça donne ça :

Bon je disais..le pays est tout mort. Comme si un virus avait exterminé tout le monde. Des rues vides du soir au matin, la Corniche sans joggers, les stations essence sans queue, ...aucune vibration dans les rues, sauf celle de l'extracteur d'air de la climatisation des maisons. J'ai même modifié mes itinéraires pour rentrer chez moi afin de passer dans les quartiers pak-pak et voir de la vie.

On s'y fait, demain je vais surement passer une après-midi à jouer aux dés, au carom, en fumant la chicha et en buvant du lait-jus de banane. Ah qu'est-ce que c'est long le week-end, vivement que la semaine recommence qu'on soit occupés au taf* !

Mi-août retour en France, avec une virée au Maroc pour respirer de l'air frais.

* il semblerait que des collègues lisent ce blog

09juil.

Sourire

Conversation...

- Good morning, how much is one hour ?

- Hi Sir, 5 QR Sir.

- Ok, I will have one coffee also please

- Sorry Sir, we don't have coffee Sir.

- But this is Internet Cafe right ?

- Yes Sir, cafe but not coffee Sir, Pepsi, Water if you want Sir.

- ...man...cafe means coffee in all languages ! call your place Internet Pepsi...

02juil.

On boit un demiiiii ! On boit un demiiiii !

On a été agréablement surpris par le nombre de Français présents Samedi soir, dans le pub "European Family Only" du Garvey's :) C'est vrai que la bière y est vraiment pas chère ! C'est un peu retiré, faut connaître, mais là je crois que c'est définitivement le QG des tricolores. Ah là les gens sont patriotes, si j'étais président, j'investirais plus dans l'équipe de foot que dans l'armée. Une équipe de foot nationale qui gagne et le moral du peuple va bon.

A majorité anglaise, la clientèle nous a laissé tranquille pour le match ! Bien installés sur les bancs devant l'écran géant, on était bien remontés pour faire taire les 3 "Pelé" 4 tondus du Brézil. Je vais finir par m'acheter un tee-shirt de la France avec ces conneries. En plus à force de regarder autant de foot (au moins 3 matchs depuis le début !), j'arrive presque à voir tout seul les hors-jeux !

Le score nous a encore donné une bonne excuse pour boire plus de bière que d'habitude...

20juin

Bahrein, bah rien...

Grâce à mon status de touriste, je suis obligé de quitter le pays régulièrement pour renouveller mon visa. Cette fois j'avais choisi de faire l'aller-retour à Bahrein dans la journée. Peut-être allai-je y croiser Mickael Jackson !

Le royaume du Bahreïn est une petite île entre le Qatar et l'Arabie Saoudite. Il y a environ 700 000 habitants pour 707 km². Aux premiers abords, il n'y a pas grande différence avec le Qatar. Mais après quelques heures à errer seul dans les rues, on note quand-même qu'il y a beaucoup plus de locaux dans les rues, un nombre important de mendiants et une quantité astronomique de prostituées... On retrouve bien-sûr ces grandes affiches qui mettent en valeur les futures constructions ultra-modernes... Pour être honnête, je me suis beaucoup ennuyé dans cette ville finalement très commune.

Le mauvais plan c'est que le Samedi soir mon visa n'était pas prêt, j'ai dû prolonger mon séjour et passer la nuit là-bas. Le lendemain j'ai quitté l'hotel à 7H, pour être au guichet Qatar Airways de l'aéroport 2 heures avant le vol du matin. Arrivé là-bas, mon billet ne pouvait être changé qu'en ville. J'étais alors gentillement invité à prendre le vol de l'après-midi à 16H et donc à passer 7 heures dans les rues de la ville sous 50 degrés. Bref, au final j'ai un business visa valable trois mois...alors que je devrais résident du Qatar depuis longtemps !

09juin

Un numéro gagnant

Qtel, l'opérateur téléphonique du Qatar, a ouvert les enchères pour le numéro de téléphone 6666666. Le prix des tickets pour participer était à QR3,000 (750 euros). La mise à prix était de QR1 million (250,000 euros) and les enchères des multiples de QR100,000.

Un Qatarien a remporté l'enchère et est reparti avec ce numéro, que tout le monde connait maintenant, pour la modique somme de 10 million de Qatar Ryals (ça y est vous avez pigé la conversion?). C'est beau la vie, on s'amuse bien ici !

Bon apparemment, il y aurait des rumeurs comme quoi l'argent servirait à construire un hopital...d'autres disent que la somme sera reversée à la Zakat Fund au Liban.

03juin

Rat de quartier

Quand on me demande où j'habite, le nom du quartier surprend toujours quelquepeu. Cependant je rétorque aisément que l'appartement est vraiment nice malgré l'état des rues avoisinantes... mais depuis plus une semaine environ, je commence à changer radicalement mon discours.

Cela avait commencé très gentillement avec un bon gaillard de cafard. Puis la semaine dernière, on a trouvé des sachets d'épices éventrés sur le plan de travail de l'évier. Puis la poubelle. Un jour un bruit dans la cuisine, Eli était là. Peu fiers nous nous sommes dirigés à petits pas vers la porte. Rien. En sécouant le frigo, un joli rat gris bien foncé d'une petite trentaine de centimètres (queue comprise...quand même) s'est extirpé et en me sautant dans les pattes ! Pas le temps de dire ouf ni de jouer les Zidanes, il s'est barré derrière le lave-vaisselle, nous laissant comme deux gosses qui venaient de voir le grand méchant loup. S'en est suivi quelques jours de psychotage à toujours vérifier que la porte de la cuisine restait fermée.

Jusqu'au jour où j'ai trouvé des copeaux sous la porte laissant apparaître une ouverture suffisamment large pour que cette saleté puisse s'échapper et se la couler douce dans mon canapé ou mon pieu.

L'agence de location m'ayant promis une intervention dans la journée je m'étais rassuré.

Le soir où l'homme de ménage avait laissé toutes les portes ouvertes dans l'appartement, j'ai dû mener la chasse partout. C'est avec joie que je suis tombé sur un nid (copeaux, emballages, tissus...du luxe pour un rat) avec un sac plastique garni d'une huitaine de petits ratons de 5cm, joliment blottis derrière le lave-vaisselle. J'ai nettoyé tout ça comme j'ai pu, fermé toutes les fenêtres, et j'ai enfin pu dormir tranquille. Jusqu'à hier soir.

Tiens, me disais-je, d'ailleurs toujours pas d'intervention de l'agence, mais bon inch allah c'est fini.

Petit tour pépèrement à la salle de bains avant d'aller au pieu, en mode cudjoe, la tête ailleurs après une journée de 11h, les cours d'arabe et un tennis en extérieur. Walla truc de ouf, le rat il est apparu en hauteur (surement de la fenêtre), a sauté sur l'étagère du lavabo et m'a filé entre les pattes ! J'ai sauté pour fermer la porte de ma chambre, il s'est barré dans l'appart, mon coeur s'est emballé et j'ai mis 2 heures à m'endormir.

Ce matin j'ai pris le petit dej' à l'extérieur.

31mai

The Doha Debates !

Hier soir j'assisté à l'enregistrement de l'émission de The Doha Debates, qui passe sur BBC World. Ca m'a rappellé les débats à la Fac, avec le "Chairman", "This House believes..."

Le sujet du débat était "La famille est-elle un obstacle majeur pour réformer le monde Arabe ?". Un sujet passionant à première vue quand on le lit avec un oeil d'Européen.

Le présentateur est Tim Sebastian, apparemment assez connu depuis longtemps sur BBC. Voici ce dont je me souviens clairement, la transcription du débat sera diffusée sur le site.

  • Dr. Mohammad Al Rumaihi, un professeur de sociologie politique à l'University du Kuwait, qui a fait de nombreux écrits (20 livres, +200 articles) sur le changement social et culturel dans le Golfe, pense que la famille est un obstacle dans la mesure où elle met un frein aux échanges culturels et sociaux.
  • Hayfa Matar, qui s'apprête à prendre le poste d'assistante à la présidence des Nations Unies et qui travaille pour le ministère des affaires étrangères de Bahrein, pense que les famille du Golfe surprotègent les enfants et les empêchent de suivre des carrières innovantes, ce qui ralentit les changements.
  • Dr Ibrahim Al-Khulaifi est un psychologue expert et reconnu dans le domaine de l'éducation et de la famille, du changement comportemental et des réformes sociales. Il pense que les familles d'aujourd'hui sont manipulées mais qu'elles pourraient être un vecteur surpuissant et non un obstacle si elles étaient guidées dans la bonne direction.
  • Dr Islah Jad, enseigne les études féministes à l’Université BirZeit de Ramallah en Palestine. Elle a écrit de nombreux livres sur le rôle des femmes en politique et la relation entre les femmes, l'Islam et les ONG. Elle considère la famille comme le seul et unique support (psychologique, educatif et financier) dans le Golfe.

Vous pourrez voir le débat (et ma tête dans les gradins !) sur BBC World, le Samedi 10 à 14:10 et 21:10 et Dimanche 11 Juin à 9:10 et 20:10.

Je trouve que le ton est resté trop politiquement correct et assez vague. La notion de réforme n'a pas été interprétée pareil par tout le monde, et les argumentations se sont souvent appuyées sur les exemples personnels des participants, qui à mon avis ne sont pas du représentatifs de la population. Au lieu de creuser les points sensibles de culture et religion, le dialogue était très général et aurait pu s'appliquer à l'Europe. La femme est très clairement rabaissée dans ces pays, par exemple au cours d'Arabe les femmes sont dans une pièce séparée avec des hauts parleurs, elles n'ont pas le droit de poser des questions pendant les cours qu'on donne au centre météo, etc.. Pourtant, la féministe insistait sur le fait qu'il y avait un nombre important de femmes dans les instances politiques, que les femmes avaient la liberté de choisir leur voie. Hum.