cudjoe

C’est pourtant pas la mort à boire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

18janv.

Effets du Matraquage

Ce weekend, je me suis surpris à être encore capable de chanter sans erreur le solo de cuivres des Frères Volfoni de la Ruda Salska. J'ai déja dû l'entendre une centaine de fois, mais je ne l'avais pas réécouter depuis une petite dizaine d'année ! C'est une drôle de sensation que de chanter les notes sans contrôller ni réfléchir !

05nov.

C'est bon mais pas suffisant

Une dédicace à Lili et R1, à la recherche d'un appart sur Paris...

09juil.

Anti-consommation versus Matérialisme

Globalement, j'ai tendance à prendre soin de mes affaires. Je me dis que c'est un moyen très efficace pour lutter contre la consommation, puisque je ne rachète pas ce que j'ai déjà et en plus je le fais durer plus longtemps.

  • j'entasse des vieilleries dans le garage de mon papa, qui se transformera bientôt en laboratoire archéologique
  • j'ai retapé le vélo que j'ai eu pour mes 10ans pour aller au boulot
  • je lave mes t-shirts à l'envers pour pas abimer les dessins
  • j'ai ressorti mes Puma de l'an 1997, mon clavier sans-fil et mes enceintes de 2001, le portable Samsung d'il y a 4 ans, mes rollers de 1997, mes vieux jeans et sweatshirts du collège, 1995 !
  • je me contrefous de la mode et de la forme des chaussettes en vogue
  • j'essaye de me contenter de ce que j'ai
  • etc !

Mais voilà 'ti pas qu'on vient me qualifier de "matérialiste" ! Le mot est lâché !

Le matérialisme considère que la matière construit toute réalité et s'oppose au spiritualisme pour lequel l'esprit domine la matière.

Nous sommes en présence d'un trait de personnalité fort péjoratif ! Et pourtant je suis persuadé qu'il s'agit là d'une qualité : acheter du solide, prendre soin de son matériel pour le faire durer, et donc moins consommer !

03juil.

À fond les ballons !

Depuis deux-trois semaines, c'est la folie sur Toulouse !

Entre mille autres petits plans, ça enchaîne :

et il y a le Festival Résistances à Foix qui s'annonce !

03juin

Problèmes techniques :)

En plus d'emménager pour de bon, v'la 'ti pâs qu'on réinstalle la dedibox... un fichier de conf coincé et tout fout le camp ! Ça risque de se reproduire, on a pas eu le temps de terminer ça pour de vrai.

26mai

Éblouwii

Je découvre petit à petit les nouveautés du monde moderne... ce soir par exemple, j'ai pu voir qu'on pouvait craquer la Wii sans puce et ensuite graver ses propres jeux.

(merde est-ce que c'est à cause de ce genre de billets à la con qu'on finit par créer un compte Twitter ?)

15mai

Guide de bonne conduite Israélien

Quasiment tous les routards ont eu l'opportunité de partager des bouts de chemin ou d'hostel avec des Israeliens. Ils sont jeunes, costauds, sportifs et voyagent beaucoup en Amérique du Sud et en Inde. Souvent grâce aux indemnités qu'ils perçoivent à la sortie des trois ans de service militaire obligatoire (sic).

Personnellement, j'ai relativement souvent été sidéré par le manque de savoir vivre de ces petits jeunes. Et j'ai trouvé ça rigolo de m'imaginer les recommandations qu'il pouvait y avoir dans leur guide touristique. [1]

À l'Hotel
  • N'apprenez pas la langue locale, rendez vous dans les hôtels où les Israéliens sont majoritaires
  • Ne répondez pas quand on vous salue dans une autre langue que l'hébreu.
  • Laissez des drapeaux israéliens dans tous les endroits où vous allez
  • Ne lavez pas la vaisselle que vous utilisez, considérez que cela devrait être inclus dans le prix
  • Si vous avez besoin du freezer, faites de la place en déplaçant les aliments des autres dans le bac à légumes
  • N'utilisez pas votre huile d'olive, sucre, mayonnaise, jus d'orange, beurre ou confiture quand quelqu'un en a déjà acheté pour lui
Internet de l'Hotel
  • Si c'est payant, ne notez pas votre nom sur le registre après l'avoir utilisé
  • Si c'est libre, appelez vos potes en hébreu pour qu'ils passent avant les gens qui attendent
  • Changer la langue des logiciels en hébreu
En excursion
  • Contractez des guides et abandonnez-les sur le chemin sans les payer une fois que l'itinéraire est balisé
  • Dans les endroits paisibles comme les vallées ou les observatoires d'animaux, criez ou parlez très fort
  • Sur les ponts en bois suspendus construits par et pour les villageois locaux, sautez et balancez-vous jusqu'à les détruire pour faire une photo marrante sur facebook
  • Évitez toutes les agences et les cotisations aux communautés traversées par les trekkings, partez seul pour qu'ils ne soient pas rétribués
Commerces et restaurants
  • Négociez les prix jusqu'à ce que cela devienne insultant, peu importe le travail que cela représente ou la différence de niveau de vie avec l'intéressé
  • Quand vous entrez dans une boutique, interrompez le commerçant et son client pour ne pas avoir à attendre. Il convient aussi de s'appuyer sur le guichet pour faire en sorte qu'ils se dépêchent.
  • Face aux devantures qui ont cédé au double affichage en hébreu, prônez la grandeur et supériorité d'Israël.
  • Même à l'autre bout du monde, défendez catégoriquement votre gouvernement d'extrême droite

De très légères modifications seraient nécessaires pour obtenir la version nord-américaine...

Notes

[1] N'engage que l'auteur et son humour dieudonnien ;) Basé sur notre propre expérience uniquement. Tout est dérivé de moments que nous avons vécu plusieurs fois.

07mai

C'est le retour !

J'écris ce billet en écho à celui de Mai 2007.

Après avoir passé deux ans en Amérique du Sud, nous venons de poser un pied à Barcelone, La tête remplie d'expériences, d'images magnifiques, de souvenirs indescriptibles. À l'entrée de ces nouveaux chemins, à nous d'être forts pour ne pas nous laisser influencer par le conformisme ambiant et vivre la vie avec cette vision nouvelle ! Il va falloir faire les bons choix, tout le monde nous attends au tournant ! :)

02mai

La douche Claude François

L'idée est bonne, mettre une résistance dans la pomme de douche, et des fils pendouillants pour alimenter le tout.

On les trouve dans tous les bons hostels sud-américains, l'effet est encore plus pétillant quand la lumière s'afflaibit au moment d'ouvrir le robinet :) Je voulais partager cette merveille de rebellion contre la société sécuritaire avec l'ami Toinou, mais le blog manque un peu de vie...

16déc.

L'Indonésie, à cause de toi et moi

L'archipel indonésien est avec l'Amazonie et le Bassin du Congo l'une des trois zones les plus riches du monde pour la Biodiversité. Mais les ressources naturelles sont surexploitées et les espèces disparaissent à vitesse éclair. Depuis les années 60, c'est la chute libre.

Image courtesy of NASA's Earth Observatory / Google Earth.

Quelques faits

  • La déforestation avance à une vitesse équivalente à 5 stades par minute (300 stades par heure !)
  • La moitié des espèces de singe est menacée d’extinction.
  • L'archipel a ainsi perdu en 50 ans 72% de ses forêts anciennes.
  • Dans toute l'Asie, le nombre d'individus de tigres est passé de 100.000 à 4.000 en 100 ans.
  • Certains experts annoncent la disparation des Orang Outans en 2011 (espèce originaire d'indonésie), dont 80% de leur habitat a déjà été déboisé

palmoil.jpg

Que se passe-t-il ?

  • Exploitation illégale de bois exotique ou pour céder la place à des plantations industrielles de palmiers à huile.
  • Près de 2 milliards de CO2 est rejetté tous les ans à cause de la destruction des tourbières (ce qui place l'Indonésie au top des émissions)
  • Les palmiers à huile épuisent les sols et multiplient les effets négatifs de la monoculture
  • Les populations autochtones qui sont expulsées de leurs terres
  • Utilisation intensive de produits chimiques (dont le tristement célèbre Paraquat, interdit dans nos pays)
  • Pratiques de corruption visant à faciliter l’extension des plantations

Indonesia-Kalimantan-Palangkaraya-Deforestation-1.jpg

L'huile de palme pour qui ?

Les produits qui en contiennent la nomme "huile végétale" ou "matières grasses végétales"

  • produits cosmétiques : L'Oreal, Palmolive, Dove, lait pour bébé,
  • agroalimentaire "occidental" : huile de friture, sauces, mayonnaise, chips, croûtons , soupes lyophilisées, viennoiseries, biscuits, etc
  • produits d'entretien
  • énergie : les @%&*# de biocarburants et bioplastiques

On peut tous agir en faisant *un peu* attention à ce qu'on achète. il faut sortir de l'état d'esprit qui consiste à dire "Je vais pas me priver sous pretexte qu'on vit dans un monde de merde".

16déc.

Bali, faudra repasser m'sieur

Le gros trip à Bali (et sûrement partout en Indonésie) c'est le surf. Il y a des plages en bas des falaises, avec des beaux rouleaux. Les surfeurs ne m'attirent pas du tout (sûrement lié à leur tendance fashion niaise) mais ils m'ont permis de m'échapper de l'ambiance Club Med. La météo était vraiment mauvaise, quand il ne pleuvait pas des pluies torrentielles, il faisait gris et venteux, donc je n'ai pas du tout profité de la plage.

Comme les balinais de Kuta ont tendance à conseiller des visites dans des endroits aseptisés et commerciaux, nous avons eu du mal à localiser le marché traditionnel. On ne regrette pas d'y être allés ! Les odeurs insupportables de poisson ranci et de poulets asphixiés se mélangent aux parfums exquis des épices et des fruits frais. Cela correspond à peu près à l'image du marché asiatique, mais les ambiances sont inimitables.

diaporama2.jpg (diaporama semaine 2)

Une expérience à ne pas manquer : le massage. J'ai voulu tester un centre de massage à l'extérieur de la ville, pour que ce soit plus authentique. L'endroit ressemblait vraiment à une salle de sport, avec douche et tout, hyper classe, on m'a demandé de choisir entre medium et hard (y'a pas l'option light ?). La fille a commencé par m'arracher les muscles du corps, je souffrais. Quand elle arrêtait c'était un vrai bonheur, mais je sais pas si c'est pour la souffrance ou l'effet du massage ! Ensuite elle s'est mise debout sur mon dos, et m'a piétiné ! Elle m'écrasait chaque muscle avec tout son poids... dans les compartiments voisins j'entendais les gens crier et gémir de douleur aussi ! Soudain elle me dit "you relax", elle m'a penché la tête sur le cote, et elle m'a tiré le menton d'un coup sec ! J'ai eu 50cm de colonne vertébrale qui a craqué ! Sensation unique.

Je suis tombé par hasard sur une cérémonie de crémation, assez rare soit-disant. Le cortège était énorme, le cercueil est placé dans un char qui fût transporté à la côte. Ensuite, le vent ravive le feu qui atteint 5m de haut, la charpente se consume lentement à l'air libre sur la plage... Il y a certainement un bon nombre de coutumes qui m'ont échappées, encore je n'étais pas trop à l'aise, observateur blanc bec.

diaporama3.jpg (diaporama semaine 3))

Comme je me suis fait sucrer la semaine supplémentaire que j'avais négocié pour partir en vadrouille, je n'ai pas pu voir les volcans, les coraux, les plages de sable volcanique, j'ai aussi mis de côté les "robinsonades" aux îles Gili... j'étais pas là-bas pour me la couler douce qu'ils m'ont dit.

11déc.

Bali, tentatives d'exploration

Après une première semaine relativement négative (quoique pimentée par quelques sorties dans les bars), il était temps de se concentrer sur le week-end !

Je suis parti samedi dans la matinée et je me suis laissé perdre avec mon scooter loué. Remarque c'est pas difficile de se perdre, les panneaux sont recouverts par des photos des candidats aux elections. Ça m'a pris un certain temps pour sortir de la ville, j'ai dû tourner en rond...Oups 'tention ça roule à gauche. mais sorti de la ville... l'éblouissement ! Le contraste est hallucinant !

Les typiques paysages du sud-est asiatique, rizières, forêts tropicales, temples, ... et les gens adorables et humbles ! Un regard croisé = un sourire ! les enfants me faisaient des grands signes, on me parlait plus anglais ! Voici Bali !

L'île de Bali est une forteresse hindouiste dans l'Indonésie musulmane, et c'est un vrai bonheur pour les yeux. Chaque foyer possède ses temples, à l'est de la maison. Ce sont des autels, dédiés aux ancètres et aux divinités, dans lesquels on dépose les offrandes. Soit-disant il y en a environ 20 000. Selon le budget de la famille, cela va du simple socle en bois aux sculptures en pierre avec le toit en paille de riz. Les portails des entrées protègent des mauvais esprits, toujours ornée de la (surprenante) Svastika.

diaporama.png (diaporama semaine 1)

Les temples sont magnifiques, sur les lacs, sur les falaises. Certains ont même des stupas bouddhistes, preuve de la bonne entente entre les différents mouvement religieux. Pour entrer dans le temple, il faut couvrir ses habits occidentaux avec un sarong. Généralement je n'aime pas trop, c'est toujours une expérience désagréable de se sentir voyeur, touriste et infidèle dans un temple où les fidèles souffrent pour trouver la tranquillité nécessaire à leurs rituels.

...la suite bientôt.

09déc.

Lève-tôt

Un truc bien quand on se tape 10 heures de décalage horaire, c'est qu'on est debout depuis longtemps quand le soleil se lève... voici un clichet pris ce matin sur les toits de Buenos Aires.

09déc.

Bali, premières impressions...

Premier épisode d'une tentative de bilan de mon voyage d'affaires :)

800px-LocationIndonesia.svg.png

Bali est l'une des 17 000 îles de l'archipel de l'Indonésie (Java, Sumatra, Bornéo, Papouasie, ...). Située entre la Thaïlande, la Malaysie, les Philippines, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l'Australie, l'Indonésie compte 240 millions d'habitants, dont 80% de musulmans ce qui en fait le plus grand pays islamique du moooonde.

L'Indonésie, à cheval sur l'équateur entre les océans Indiens et Pacifique, devient responsable d'un bassin à risque pour la vigilance cyclonique tropicale. J'y suis allé pour Météo-France International dans le cadre d'une mission de capacitation.

À l'arrivée, chaleur lourde et humide, pluies torrentielles, pas de doute c'est pas la meilleure saison. Les gens sont beaux et les sourires fusent, me voici à l'autre du bout du monde.

Le taf est à Kuta, la partie la plus touristique. Mes journées sont longues et le soleil est déjà couché quand je sors du bureau. Le soir, les convois sans fin de motos et scooters ne participent pas à la tranquilité des lieux, et on croise beaucoup de russes, d'australiens, de chinois, tous en mode plage-magasins-bar-boite. Ces deux dernières décennies de vacanciers ont tout détruit. Et ils continuent en plus ! Comme les nombreux kilomètres de boutiques de souvenirs industriels ne leur suffisaient pas, ces gros beaufs de touristes consommateurs se sont fait installer des MacDos, KFC, HardRock Café, Pizza Hut et autres Starbucks sur la plage. De quoi faire une pause culturelle à l'intérieur du simulacre de folclore asiatique. Pitoyable.

Tous les 10 mètres à Kuta les filles qui appellent aux "massaaazes" et des gars en scooter font de la prostitution à domicile avec échantillon assis à l'arrière de la selle, dans les bars on croise des gros occidentaux en marcel suant avec une gamine sur les genoux. Les chauffeurs de taxi interpellent sans cesse avec leur systématique "taxi - girls - mushrooms - marijuana". Les locaux se faufilent dans ce fourbis. Mais quels espaces leur a-t-on laissé ? Quelles traditions locales a-t-on respecté ? Quelle parole leur a-t-on donné ? Finalement en arrivant sur place on comprend immédiatement les attentats de 2002 et 2005.

Kuta, premières impressions : Cauchemardesques !

27oct.

États d'âme

Récemment, j'ai reçu une proposition pour aller travailler deux semaines à Bali en Indonésie, avec un petit passage sur Toulouse.

Que se passe-t-il quand j'annonce que je vais faire environ 40 000 km en avion ? Rappellez-vous, Groland avait si bien résumé le bobo écolo !

Si je ne suis pas capable de refuser un taf à l'autre bout du monde pour rester cohérent avec mes valeurs, alors je n'ai plus le droit d'apporter de jugement sur l'écologie ! Heureusement il me reste encore bien d'autres domaines où j'arrive à rester en phase... héhéhé

Au delà des aspects professionnels, cette décision a été relativement difficile à prendre. Maintenant que je me suis engagé, je cherche à mettre des chiffres sur cette fameuse "empreinte écologique" que représente ce tour du monde. J'ai joué avec le site http://www.carbonfootprint.com, et voici les résultats :

  • le voyage : Buenos Aires - Frankfurt - Toulouse - Singapour - Bali - Sydney - Buenos Aires : 5.6 tonnes de CO2

Comparer

  • J'ai du faire un truc comme 25 000 km de bus et de bateaux en Amérique du Sud, soit environ 3 tonnes, et un aller-retour en France en Juillet, 2.5 tonnes
  • Ca fait deux ans que je n'utilise plus de voiture, les 40 000 km économisés avec une caisse genre Clio représentent 6.6 tonnes de CO2.
  • J'achète quasiment jamais de fringues, consomme tant que possible des produits locaux, de la saison, organiques, avec le moins d'emballage possible, pas de téléphone portable, ni cohonneries électroniques, préfère les randonnées aux centres commerciaux, pas de voiture, etc : impact 1.3 tonnes. Soit 10 tonnes de moins par an qu'un européen à la mode avec deux voitures et qui fait pas attention à ce qu'il achète.
  • Bilan ? ...pas terrible quand même. Un peu juste pour avoir la conscience tranquille, mais relativement suffisant pour contrer quelqu'un qui voudrait me titilller. Bien-sûr cela tient debout que si l'on se limite au CO2. L'avion c'est mal pour plein d'autres raisons. Ce n'est pas parce que les plantations de soja transgénique génèrent de la photosynthèse qu'on va les aimer.

Compenser

Il est possible de faire des dons pour financer des projets écologiques qui compenseront les dégats de mes activités occidentales. Tout s'achète dans ce monde. Pour compenser les 6 tonnes du voyage, je dois verser 200 euros à un des programmes suivants (seulement ? soit 68 euros après réduction d'impôt lis-je !) :

Connaissez-vous une autre solution ? si vous avez des commentaires et des suggestions, je me ferai un plaisir de vous lire !

09oct.

Billets programmés

Je m'absente quelques temps.

Grace à la nouvelle version de Dotclear, on peut programmer la publication des billets. À mon retour, je verrai si ceux que j'ai préparés auront été publiés !

25sept.

Je vis dans un autre monde

Chaque fois que je côtoie la publicité, j'ai comme la sensation de vivre dans une autre dimension. J'ai de plus en plus de mal à imaginer qu'il y a des gens suffisamment incultes pour croire à ces messages.

Microsoft, le roi de la fermeture, annonce un monde sans murs

Mac Donald, le roi de la bouffe de merde, annonce plus de saveur pour tes matinées

Kymani Marley, le chanteur anti-babylon, annonce son concert au Pepsi Music festival

20juil.

Émotions

18juil.

D'un bout à l'autre

Me voilà rentré à Buenos Aires, ces deux semaines au premier monde m'ont fait beaucoup de bien. Merci à vous tous, la familia et les amigos.

Je pense à ceux que je n'ai pas pu voir, mais ce n'est que partie remise :)

25juin

La relève...

Des fois je me préoccupe pour rien. Tout va bien, mon petit frère est anti-sarko, et c'est tout mignon !

(attention toutefois, si vous n'avez jamais vu (on peut pas dire lire) un skyblog, ça pique les yeux)

- page 2 de 4 -