cudjoe

C’est pourtant pas la mort à boire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

09déc.

Terrorisme : C'est l'état qui me fait peur

LaPolice_vous_parle-f492c.jpg

  • Sarkozy et les hôpitaux psychiatriques : caméras de surveillance, GPS pour suivre les malades hors des murs, nouvelles cellules d'enfermements, 200 chambres d'isolements, fichier des hospitalisations d'office, visa préfectoraux pour les sorties

net-danger.jpeg

Je réitère mes félicitations à tous les GROS cons qui ont voté pour ce président, qui transforme notre rêve d'un monde meilleur nos pires cauchemars en réalité.

18fév.

Hierarchisation des souffrances

J'ai bien aimé ce récapitulatif des réactions des différents hommes du paysage politique. Il permet de voir que nous avons une belle brochette de pourritures à droite. Ils prononcent des belles paroles sur le racisme, la tolérance et le respect, mais ils se cachent bien de préciser qu'ils ont été élus par des Français égoïstes et racistes (lisez-moi cet enculé de Devedjian, ancien membre du groupe extreme droite Occident).

"Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d'incarner le souvenir d'un petit juif?", se demande Simone Weil.

La Shoah, l'holocaust, la déportation... sont schématisés comme étant les actes barbares de nos voisins allemands, mais qu'en est-il de nos actes barbares à nous ? Les 400 ans de commerce triangulaire ? La capture, le transport et la commercialisation de 11 millions d'Africains ? Des siècles de monstruosités qui ont fondé notre économie, et qui nous permettent encore aujourd'hui d'exploiter l'hémisphère sud ?

Ne faudrait-il pas commencer par là, en ajoutant par exemple, ne serait-ce qu'un chapitre à ce sujet dans les livres d'histoire ?

  • Avez-vous déjà vu un seul film qui mette en scène des Français s'enrichissant grâce à la traite des Noirs ? l'esclavage du sucre, du café, du caoutchouc ?
  • Avez-vous déjà vu un seul film qui relate l'extermination des millions d'Indiens sud américains ? l'horreur des mines de Potosi, le massacre des locaux pour les terres ?
  • Et combien en connaissez-vous sur la gloire de la résistance ou l'horreur de l'holocaust ?

maj: J'ai bien aimé la parodie de LinuxFr !

23janv.

On se plaînt à tire la Rigaud

C'est toujours amusant de regarder la France. Drôle ou carrément flippant.

  • Tout le monde se plaint du pouvoir d'achat.
    • Les enfants demandent des Quad à Noël, les magasins sont bondés, écrans plats, téléphones portables, tout y passe, on achète !
    • L'équipement technologique des foyers est en hausse.
    • Les Français dépensent 1000€ par seconde dans les jeux de hasard ! Ce qui rapporte à l'état deux fois plus que l'ISF !
    • On jette, on rachète ! On répare rien ! On se plaint que le vendeur du rayon de l'hypermarché ne connaisse rien ! On a tué les petites enseignes qui étaient expertes dans le quartier !
  • Travailler plus pour gagner plus.
    • Les facteurs décomptent le temps qu'ils passent à s'habiller !!!!
    • Les électeurs aux quatre neurones et demi qui avaient cru ça se plaignent aujourd'hui ! Trop marrant !
    • Mendier plus pour gagner plus ? A. Legrand, dees Enfants de Don Quichotte, est balancé dans la Seine glacée !
    • On les a vu avoir froid à la télé donc c'est bon on est tranquille. Trop dur de choper 3 oeufs dans le frigo et de descendre leur apporter un sandwich tortilla ?
    • Cette année pas de tsunami à la télé, donc pas de petit chèque pour ceux qui souffrent pour de vrai.
  • La télévision, élue loisir de l'année.
    • Plus besoin de regarder de l'autre côté de l'atlantique pour entendre parler d'un président mégalo et people.
    • Le CSA refuse de comptabiliser les apparitions du président démago dans les médias.
    • Des émissions qui apaissent les consciences, un conditionnement méthodique pour que les gens acceptent la réalité avec des slogans tout faits.
    • C'est mieux d'attendre que le film passe à la télé, comme ça on voit les publicités des nouvelles choses à consommer.

...rrrho je suis sûr qu'il y en a plein d'autres !

Les États-Unis vont s'effronder parce qu'ils ont consommé deux fois et demi de plus qu'ils ont gagné, la Chine n'aura donc plus de raison de produire, l'Inde non plus, l'Europe sera trop chère et ne pourra plus exporter. C'est déjà la course à l'armement, la troisième guerre mondiale se prépare ! Aaaaaaaaaaaaah, je sors avec ma mixtape préferée Jah Kingdom vol. 41, le soleil brille, les gens sourient en terrasse, les touristes ont disparu, c'est calme : Je vous le dis, on se sent bien dans les pays qui n'ont pas encore plongé là-dedans, loin du premier monde...

25nov.

Le meilleur des mondes

Le discours de Sarkozy sur le rapport Olivennes tombe à pic, nous sommes à Salvador de Bahia, la capitale musicale du Brésil. À l'auberge, David, un "producer" indépendant tripant. La ville est pauvre, le paysage est fait de pauvreté et de violence mais une énergie et une joie inimaginables. La musique vient du coeur, les percussions font résonner les vibrations de chacun dans toutes les rues de la ville. La création artistique pour les plus doués, les mélanges pour les influencés, l'imitation pour les quelques autres. La musique vit et fait vivre. On ne joue pas pour gagner du fric, on joue pour s'exprimer, la reconnaissance et la rémunération sont dans une deuxième dimension. Tout le monde sait que le succès est fragile.

Alors quand Sarkozy parle d'un "trou noir capable d'engloutir et d'assécher cette richesse et ce foisonnement créatif", que c'est "à une véritable destruction de la culture que nous risquons d'assister", cela fait doucement rigoler. La destruction de la StarAc ne sera pas un drame pour la création musicale, rassurons-nous.

Quand on demande à David "Est-ce que les concerts suffiraient à rémunérer les artistes ?", il répond que déjà il n'y a qu'une quantité infinitésimale d'artistes qui gagnent leur vie avec leur musique. Ce sont principalement ceux qui font de la merde pour sonnerie de téléphone portable. Ce sont les U2, Madonna, Bowie... qui ont pourri le système des productions, et puis MTV, les DVDs font du tort aux salles de concerts. Pirates : copiez des CDs d'Universal et vous ne ferez que diminuer le salaire des requins de la musique commerciale. Copiez la musique des gamins des favelas produits par des indépendants et vous serez torturés par votre conscience et votre éthique. La musique, la création, cela ne disparaitra jamais. Distribuer gratuit, non. 200 000 copies de U2 c'est pas pareil que 200 000 copies des favelas. Le but c'est s'éclater, et faire du social, l'argent revient directement au Brésil. Mais attention les bureaucrates réclament des cachets, et selon les contrats ils refilent que 8% à l'artiste ! Mieux vaut faire des contrats de distributions, presser ses disques et les revendre.

Sarkozy annonce des moyens intelligents et astucieux, comme par exemple l'"envoi de mails d'avertissements" ! Tout l'Internet avait averti le gouvernement sur les DRM (verrous techniques), aujourd'hui il fait de la démago en disant qu'ils vont les supprimer. Faisons lui confiance, l'intelligence réside plus dans cet autre concept : "mettre en oeuvre des dispositifs de filtrage". Filtrer, contrôler, welcome in a brave new world. Christian Paul, député de la Nièvre, affirme que ce rapport "renoue avec le fantasme d'une police du net dévouée aux majors", "le plus grave réside dans la tentation de surveillance permanente du net, en dehors de tout crime ou procédure judiciaire". L'association de consommateurs UFC-Que Choisir, quant à elle, dénonce "la surenchère répressive" et pointe du doigt "un rapport très dur, potentiellement liberticide, antiéconomique et à contresens de l'histoire numérique". Et puis évidemment, il y a cet autre moyen intelligent : les crédits d'impôts. Avec cela c'est évident, c'est révolutionnaire !

Lisons les réactions à chaud des gens concernés ! C'est fantastique ! On lit par exemple : L'ensemble des sociétés représentant les ayants droit de la musique (Snep, SCPP, Sacem, UPFI) se félicitent de la teneur de cet accord. À l'exception de l'Adami, qui représente les artistes interprètes et qui n'a pas signé le texte : elle « regrette que les organisations représentant les consommateurs et le public n'aient pas fait partie des négociateurs de cet accord, alors que l'efficacité des dispositifs destinés à lutter contre la gratuité dépend aussi du consentement du public et donc, de son adhésion aux objectifs poursuivis ». Par ailleurs, elle déplore que sa proposition, qui consiste à augmenter la part du prix de la musique effectivement reversée aux artistes n'ait pas été retenue.

Mais savez-vous qui c'est ce Denis Olivennes ? C'est celui qui dirige le groupe FNAC depuis 2003.

Je voulais simplement réagir, en direct de Salvador de Bahia. Merci à tous ceux qui voté pour mettre un gouvernement comme ça en France, cela ne me donne aucune envie de rentrer.

25août

Berlusconi ou Bush ?

Comme dirait mon pote JMB, "La France se fachise, les beaufs jubilent"...

Chaque fois que je regarde les news, je suis choqué par les nouvelles qui concernent mon pays. Il sera de plus en plus difficile de parler de la France, sans parler de ses faits et gestes dans le monde et de la personnalité de son président.

J'aurais du commencer à collectionner les liens depuis le début, mais en voici quelques uns qui sont pas piqués des vers :

10mai

Exilé politique

Souvent la déception vient après une défaite, mais là Dimanche dernier, le désarroi c'était face à cette victoire. Que la France du CAC40 et des entrepreneurs votent pour lui par intérêt économique, soit, mais que les petites gens aient des convictions pour lui alors là c'est dur. Cela prouve bien que les médias ont fait leur travail, le peuple, les téléspectateurs, les ouvriers, les personnes agées et les autres, bref, la France d'en bas n'a absolument rien compris et a subi une désinformation la plus totale. Pour voter pour lui, il fallait être soit blindé de tunes, soit complètement ignorant. Rappellez-vous du post de Matthieu Kassovitz, auquel Sarko avait répondu personnellement.


D'ailleurs l'immoralité politique a déja commencé ! Le petit Nicolas qui disait "moi je ne bavasse pas dans les grands hôtels parisiens/je suis le candidat du peuple", prends ses premières vacances sur un yacht à 170 000 € la semaine. Offert par qui ? Bolloré ! L'homme à la tête de la plus destructrice des entreprises françaises : souvenez-vous de cet article, Avril 2005.


Et qu'on ne vienne pas pleurerCela ne m'étonnerait pas que des bombes explosent à Paris, le président que vous avezqui a été choisi a fait 3 allusions arabophobes dans son discours de victoire. Le soir même. C'est honteux et dangereux ! Et sinon, ça devient banal, plus tard dans la soirée, les CRS ont attaqué un groupe de gens inerte et inoffensif, des potes y étaient 2 3.

J'ai une pensée pour les gens d'en bas, car je les laisse avec leur président, encore 1822 jours à tenir. Je m'en vais, je suis désormais un exilé politique, un lâche qui quitte la France !

Je pars pour une durée indéterminée au Chili. Par contre c'est un hasard si le pays est gouverné par une femme socialiste et si mon avion est le 16 Mai, le jour de l'investiture. Vous aurez des nouvelles.

06avr.

Home sweet home

Activités cérébrales au placard, de retour aux sources, la Beauce et sa paisible atmosphère m'accueille pour un repos en famille. Une pause avant de partir à l'aventure dans l'Amérique du Sud...


14mar.

Votez !

23fév.

Timide

Ça va faire un mois que je suis de retour en Chiraquie, et j'ai pas donné une seule nouvelle.

Les jours passent, certains articles dans la presse me donnent envie de prendre la plume, et puis finalement je le fais pas. Je laisse les potes nous parler de sujets intéressants et profiter de la gloire.

Depuis ma réintégration Toulousaine, tout défile à 400 km/h, le taux de glande frise les 0%. Un week-end à la montagne, des apéros dinatoires, un week-end avec les chartrains, des sorties au théatre, des soirées pingpong, un week-end en Ariège, et le prochain en Espagne chez Armando, à Puigcerda. Et puis pas le net au studio, ça change la vie.

Le Festival du Cnéma d'Amérique Latine va bientôt commencer, Eli et moi serons bénévoles au bar (derrière le comptoir!). Je vous en redirai plus...

Il me fallait un billet pour vous dire "bonjour me revoilà", maintenant je vais pouvoir copier-coller des bricoles de temps en temps