cudjoe

C’est pourtant pas la mort à boire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

14janv.

Tribunal Russell sur la Palestine

Comme le soulignait steph dans les commentaires, Stéphane Hessel, 93 ans, résistant, a publié Indignez-vous!, 22 pages, 3€, déjà vendu à 500 000 exemplaires, en tête du Top 20 etc...

Outre l'indignation face au démantèlement minutieux du Programme du Conseil national de la Résistance par les politiques en place, il souligne que la principale indignation dans le monde est bien le conflit israelo-palestinien.

stephane-hessel-AP-photo.jpg

Ce grand monsieur a créé le Tribunal Russell sur la Palestine pour « mobiliser les opinions publiques pour que les Nations unies et les États membres prennent les mesures indispensables pour mettre fin à l’impunité de l’État d’Israël, et pour aboutir à un règlement juste et durable de ce conflit »

4 sessions

  • Barcelone, Mars 2010 : responsabilités de l'Europe
  • Londres, Novembre 2010 : les entreprises complices d'Israël
  • Johannesburg : responsabilités de l'ONU
  • New-York : la synthèse.

Les membres

  • Noam Chomsky
  • Raymond Aubrac
  • Eduardo Galeano
  • Albert Jacquard
  • Ken Loach
  • Naomi Klein

Je n'ai mis ici que ceux que je connaissais, mais attention, la liste est impressionnante de personnalités éminentes !

28mai

La bonne nouvelle du jour

Le prisonnier politique Julien Coupat va sortir de la prison de la Santé cet après-midi.

Il sera sous contrôle judiciaire, obligé de rester en Ile-de-France, rendre ses papiers d’identité et son passeport, ne surtout pas rencontrer les huit autres protagonistes de l’histoire. Et verser une caution, dont le montant reste à définir.

L’histoire dure depuis le 15 novembre. Depuis que Julien Coupat a été incarcéré, pour son implication présumée dans le sabotage de lignes SNCF. Peu importe que, depuis, l’acte ait été revendiqué par des activistes allemands, opposants au nucléaire... Le sabotage était le fait de l’Ultragauche, ainsi que le martelait à l’époque la ministre de l’Intérieur.

julien-coupat-demo.jpg

15déc.

Soutien aux inculpés du 11 Novembre

Free the Tarnac 9 ! Libérez les 9 de Tarnac !

J'ai suivi cette histoire dans l'émission Là-bas si j'y suis. J'imagine que les lecteurs qui suivent l'actualité de la gouvernance anti-terroriste à travers les journaux télévisés en ont entendu parler avant moi

  • la police et les journalistes se rendent mutuellement des services, c'est l'escalade. Un ennemi qui n’existait pas encore vient d'être créé : le terroriste de l’ultragauche
  • Les 9 jeunes de Tarnac sont la cible idéale, au fin fond de la France, ils vivent de rien, ils sont joyeux, ils ont donc un fond terroriste.
  • la jeunesse qui s'organise pour lutter devient l'ennemi de l'état, en opposition à la jeunesse consommatrice abrutie désinformée et sans opinion
  • par leur mode de vie et de pensée, ils sont à la jonction entre la jeunesse populaire et la jeunesse étudiante. Un véritable cauchemar pour l'ordre publique. C'est ce qui s'est passé en Mai 68, c'est ce qui se passe en Grèce
  • le gouvernement cherche des ennemis internes qui instrumentalisent et justifient la lutte anti-terroriste
  • l'anti-terrorisme n'a rien à voir avec le terrorisme, c'est un mode de gouvernance qui consiste à contrôler et à réprimer
  • le sacage éventuel d'une voie ferrée n'est pas un acte de terrorisme, c'est du vandalisme ou de la destruction biens publics.

À voir / écouter :

Des actions de soutien (concerts, débats, etc) s'organisent un peu partout (Barcelone, Berlin, Moscou, ...). Julien Coupat et Yldune L. sont toujours incarcérés, Réveillons-nous bordel ! http://www.soutien11novembre.org

19sept.

Crise en Bolivie

16sept.

Crise en Bolivie


La situation se calme, mais les tensions restent. Cette tentative de coup d'état renforce encore plus les mouvements sociaux des peuples d'Amérique du Sud contre les intérets des firmes étrangères. Ne nous méprenons pas, ici il s'agit des États-Unis, mais ailleurs, notamment en Afrique, il s'agit bien souvent de la France.

Les présidents de l'Unasur réunis à Santiago du Chili pour soutenir Evo Morales :


- Evo, toi t'as de la chance - Pourquoi Uribe ? (colombie) - Dans ton pays les rebels sont ABC1 (chaîne TV), dans le mien par contre ce sont des prolétaires !

Que cette réunion ait eu lieu au Chili doit faire rager les Mapuches, que le gouvernement continue à écraser, à emprisonner et à dépouiller.

15sept.

Crise en Bolivie

Selon la lecture du gouvernement argentin, le facteur central de cette escalade politique est l'intransigeance et la volonté de déstabilisation de l'opposition politique. "Ils ne supportent pas ce gouvernement proche du peuple, à forte composante indienne, le plus progressiste de son histoire, ce qui constitue une situation sans précédent depuis plus d'un demi-siècle", [...] Maîtres de la richesse et de l'autorité depuis toujours, reconvertis dans la manne énergétique, les autonomistes ne supportent plus l'existence de ce gouvernement qui remet en cause ses privilèges. [...]

les autonomistes auraient fait venir des mercenaires. Le monde pullule de ces minorités abominables, militaires aguerris, prêts à se déployer n'importe où en échange d'un salaire alléchant. Certains auraient déjà atterri à Santa Cruz, et entraîné des militants convaincus, des jeunes pour la plupart et de droite. Il est facile de tomber sur eux, explique-t-on de source sûre, il y a des lieux de rencontres consacrés dans des capitales européennes. Ou si l'on veut être plus moderne, on peut les trouver sur le site du magazine en ligne Soldier of Fortune, qui héberge une sorte de marché libre des chiens de guerre. [...]

Cette attaque contre la Bolivie, d'une minorité élitiste, semeuse de divisions et manipulée par l'extérieur est un pari régressif aux conséquences imprévisibles. D'après ceux qui se démènent pour maintenir la stabilité politique en Bolivie, le dialogue avec l'opposition est pratiquement impossible. "Ces gens font preuve d'un sectarisme et d'un racisme inouï. Ils nous expliquent tout naturellement et sans la moindre gêne qu'ils ne peuvent pas recevoir d'ordre d'un Indien"

14sept.

Crise en Bolivie

Manipulation de l'information, interventionnisme nord-américain, silence complice européen, ... ils ne s'agit pas d'affrontements, mais bel et bien d'un génocide. Au lieu d'attendre la fin du mandat et de renverser le gouvernement avec des outils démocratiques, l'opposition réveille les groupuscules fascistes qui massacrent les paysans.

Des jeunes de la province de Santa-Cruz...

13sept.

Soutenir Evo, ce n'est pas soutenir Chavez

Evo Morales

  • est le premier président amérindien
  • n'est pas un militaire, mais un paysan
  • vient de la lutte syndicale des cocaleros
  • a été élu avec 53% des voix en 2005
  • a réduit son salaire et celui des hauts fonctionnaires de 57%
  • a été soutenu à 67% lors du referendum en Août 2008

Depuis son élection, la Bolivie a, pour la première fois de son histoire:

  • a un bilan positif
  • un système de retraite (200 bolivianos, pour vous donner une idée un développeur PHP en gagne 800)
  • une gestion nationale des hydrocarbures avec exploitation privée (exactement comme au Qatar)
  • un système de gestion publique de l'eau (après les guerres de l'eau à la Paz en 2005)
  • un programme d'alphabétisation avec 1.200.000 élèves

Dire que soutenir Evo c'est soutenir Chavez, c'est :

  • décrédibiliser la politique sociale réalisée en Bolivie depuis 2005
  • donner crédit à l'opposition fasciste
  • utiliser le soutien de Chavez à la Bolivie comme argumentation démagogique
  • confondre communisme et décolonisation
  • confondre totalitarisme anti-américain et socialisme indigène

13sept.

Crise en Bolivie

Fascistes, groupuscules d'Extrème-Droite, mercenaires, racistes anti-natifs, allez-vous-en vivre aux États-Unis.

Aguante Evo ! Tiens Bon !

«Allez au diable, yankees de merde», H.Chavez, 09.2008.

11sept.

La situation en Bolivie

Voici un extrait de l'émission Là Bas si j'y suis, sur France Inter (podcast), qui explique la situation en Bolivie, je vous la recommande, c'est ce que j'aurais tenté d'expliquer de manière beaucoup plus destructurée et orientée si on m'avait posé la question :)

À écouter (10min) ou télécharger (9.1Mo)

Décidemment, ces derniers jours je suis ravi des sujets abordés dans les émissions de Radio France :

04juin

Fracasso

Énorme !

Plusieurs pays font appel à la décision de l'ISO qui avait cédé face aux pressions de Microsoft pour normaliser leur format moisi : openXML.

Et il y a toujours l'enquête de l'Union Européenne en cours... j'espère qu'ils vont prendre bien cher ces enfoirés de yankees impérialistes, et tous les pays qui ont retourné leur veste par la même occasion.

(merci tristan)

04avr.

L'ISO cède devant Mircrosoft

L'ISO vient de reconnaître le format OpenXML de Microsoft, anéantissant ainsi le futur d'OpenDocument qui avait déjà reconnu comme format standard en 2006.

L'objectif était d'avoir un format standard que les gouvernements, administrations et PME pourraient utiliser sans se soucier du logiciel. Imaginez-vous, en 2058, qu'il faille utiliser Office97 pour ouvrir les archives de l'état! Des experts se mis au boulot et un format, OpenDocument, a été certifié en 2006. Microsoft n'avait rien prévu et avait donc tenté d'imposer le sien, OpenXML, sans succès. Le feu au cul avec un nouveau Office2007 incompatible ODP sur le marché, ils ont fait un gros travail de pression et de corruption pour le faire passer, et c'est chose faite, l'ISO a craqué.

Il serait intéressant de correler les résultats avec l'indice de corruption des pays qui ont voté en faveur. Regardez le nombre de changements d'avis au dernier moment (en rouge) ici!

Dans la presse :

Ce n'est pas terminé, comme le souligne LinuxFR :

Jeudi 3 avril 2008, 11h47
La commission antitrust de l'Union Européenne vient d'instruire une enquête en vue d'étudier les modalités d'adoption par l'Iso du format bureautique de Microsoft. Elle se demande notamment si le groupe américain n'aurait pas bénéficié dans le processus de normalisation de sa position dominante sur le terrain des systèmes d'exploitation. Dans l'optique de répondre à cette interrogation, la commission interroge les organes de normalisation de plusieurs pays européens. L'enquête a été lancée suite à une plainte déposée par l'ECIS (European Commission for Interoperable Systems).

01avr.

Rebelotte !

C'est toujours la même histoire : un pays pauvre, des dirigeants verreux et une entreprise très riche. L'entreprise très riche arrose, les dirigeants verreux court-circuitent le marché et le pays pauvre dépense.

Salta est une des régions les plus pauvres d'Argentine. Le gouverneur a signé avec Microsoft, sans consulter les experts techniques, un contrat pour développer des systèmes de e-gouvernement, signature digitale, approvisement, éducation, sécurité informatique et modernisation de l'état. Autrement dit, l'état signe un contrat qui enferme les informations gouvernementales dans des technologies propriétaires, payantes et fermées. Le tout sans consulter la concurrence.

Y-a-t-il encore des gens qui pensent que Microsoft est le leader du marché pour la qualité de ses produits ? ...le pire c'est que la réponse est oui...

Source :

25fév.

Tartuffe ou l’Imposteur

Les titres dans la presse sont plutôt racoleurs et démagogiques : Microsoft change de stratégie et ouvre ses logiciels ! Bien entendu, c'est une fausse annonce, Microsoft continue son combat contre la concurrence et l'interoperabilité.

Tristan nous explique en quelques lignes ce qui se passe : Stratégie de Microsoft : une vieille rengaine

Nous allons surement assister à une augmentation des procès contre cet empire du mal dont le CEO affirme que Linux is a cancer...

23janv.

On se plaînt à tire la Rigaud

C'est toujours amusant de regarder la France. Drôle ou carrément flippant.

  • Tout le monde se plaint du pouvoir d'achat.
    • Les enfants demandent des Quad à Noël, les magasins sont bondés, écrans plats, téléphones portables, tout y passe, on achète !
    • L'équipement technologique des foyers est en hausse.
    • Les Français dépensent 1000€ par seconde dans les jeux de hasard ! Ce qui rapporte à l'état deux fois plus que l'ISF !
    • On jette, on rachète ! On répare rien ! On se plaint que le vendeur du rayon de l'hypermarché ne connaisse rien ! On a tué les petites enseignes qui étaient expertes dans le quartier !
  • Travailler plus pour gagner plus.
    • Les facteurs décomptent le temps qu'ils passent à s'habiller !!!!
    • Les électeurs aux quatre neurones et demi qui avaient cru ça se plaignent aujourd'hui ! Trop marrant !
    • Mendier plus pour gagner plus ? A. Legrand, dees Enfants de Don Quichotte, est balancé dans la Seine glacée !
    • On les a vu avoir froid à la télé donc c'est bon on est tranquille. Trop dur de choper 3 oeufs dans le frigo et de descendre leur apporter un sandwich tortilla ?
    • Cette année pas de tsunami à la télé, donc pas de petit chèque pour ceux qui souffrent pour de vrai.
  • La télévision, élue loisir de l'année.
    • Plus besoin de regarder de l'autre côté de l'atlantique pour entendre parler d'un président mégalo et people.
    • Le CSA refuse de comptabiliser les apparitions du président démago dans les médias.
    • Des émissions qui apaissent les consciences, un conditionnement méthodique pour que les gens acceptent la réalité avec des slogans tout faits.
    • C'est mieux d'attendre que le film passe à la télé, comme ça on voit les publicités des nouvelles choses à consommer.

...rrrho je suis sûr qu'il y en a plein d'autres !

Les États-Unis vont s'effronder parce qu'ils ont consommé deux fois et demi de plus qu'ils ont gagné, la Chine n'aura donc plus de raison de produire, l'Inde non plus, l'Europe sera trop chère et ne pourra plus exporter. C'est déjà la course à l'armement, la troisième guerre mondiale se prépare ! Aaaaaaaaaaaaah, je sors avec ma mixtape préferée Jah Kingdom vol. 41, le soleil brille, les gens sourient en terrasse, les touristes ont disparu, c'est calme : Je vous le dis, on se sent bien dans les pays qui n'ont pas encore plongé là-dedans, loin du premier monde...

03mai

Vous avez tout à perdre, votez pour l'avenir

Selon les précédents billets, vous connaissez mon point de vue sur la loi DADVSI, sur le droit d'auteur, la licence globale, l'accès libre à la culture, les brevets logiciels... Entre temps, les points de vue ont changé sur les DRM, et Jamendo a reçu son disque de platine.

Dans une certaine logique et continuité, je dois vous présenter le point de vue des candidats à la Présidence sur Internet et le Libre. (Ne vous inquiétez pas, pas de surprise.)

Coté Nicolas Sarkozy, l'APRIL (Association pour la promotion et la recherche en informatique libre) s'inquiète :

  • Avec sa réponse de dernière minute, l'APRIL comprend mieux ses hésitations à répondre à son questionnaire. Il montre, dans un court document de quatre pages, son incompétence, et celle de son entourage, sur des sujets aux enjeux sociétaux et économiques fondamentaux.
  • Plus grave encore, la vision présentée est celle d'un candidat qui n'a pas compris les différences fondamentales entre biens matériels et créations immatérielles.
  • Concernant la question des brevets logiciels il nous montre qu'il n'a pas saisi la différence de taille entre la révolution informationnelle et les révolutions industrielles qu'ont connues nos sociétés
  • Sur la question des DRM il est le seul candidat à se déclarer clairement pour le contrôle de l'usage privé des oeuvres numériques. De même, sur la loi DADVSI il persiste et ne renie rien. (Article sur Le Monde Informatique : Je ne reviendrai pas sur la DADVSI )
  • Sur la license globale, il s'affirme être totalement contre et prononce la plus grande absurdité qu'il soit : "je n'accepterai pas l'idée du vol organisé sous prétexte du jeunisme et de la société de l'information, parce qu'avec ça on tuera définitivement toute forme de création". (sur 01.net)

Une loi inquiétante se prépare en secret, tout le monde s'inquiète et des professionnels parlent de s'exiler. Bien plus liberticide encore que DADVSI, il faut pas la laisser passer comme cette dernière. Nicolas Sarkozy a déjà annoncé il y a quelques jours que s'il était élu il remettrait en chantier le contrôle automatique des réseaux (avec entre autres conservation des données de connexion) :

La ligue Odebi, organisation indépendante de défense des libertés numériques, appelle les internautes à faire barrage à Nicolas Sarkozy et à un internet bâillonné et sous surveillance.

Coté Ségolène Royal, l'APRIL fournit la réponse à son questionnaire et Obedi fournit ses réponses concernant l'Internet et les libertés

  • Elle se prononce clairement contre les mesures techniques de protection DRM
  • À propos de l'EUCD et de DADVSI, elle pense que la directive apparaît chaque jour un peu plus décalée et qu'il faut rééquilibrer les droits du public et ceux des ayant-droits. Elle indique être favorable à l'abrogation du titre Ier de la loi DADVSI ainsi que les amendements dits Vivendi
  • Elle est pour la licence globale, défendue par les artistes eux-même, qu’il s’agisse de la redevance pour copie privée ou d’un système forfaitaire pour les échanges gratuits entre personnes, et que ce n'est pas en mettant des millions de Français hors la loi, qu’on pourra sortir de ce débat par le haut.
  • Sur la vente liée (PC=Windows par ex.) elle affirme qu'«il est nécessaire de faire respecter la loi aussi dans ce secteur de la consommation». Elle se dit favorable à l'instauration d'un dispositif de recours collectif, inscrit dans son Pacte Présidentiel.
  • Elle rappelle également les déclarations qu'elle avait formulées à propos des formats ouverts pour l'administration à l'issue de son entretien avec Richard Stallman le 28 juin 2006.
  • Au niveau de l'éducation, elle est pour l'enseignement de l'informatique, d'une manière indépendante des produits et qui respecte le principe de neutralité scolaire.
  • Concernant la surveillance automatique des réseaux qui tueraient l'Internet en France, elle affirme que la lutte contre le terrorisme ne justifie pas de faire de la société française une société de surveillance. “Même les Etats-Unis de George W. Bush et leur “Patriot Act? post-11-Septembre n’ont jamais envisagé pareille conservation ou réglementation?.
  • S'assurer le statut indépendant de la CNIL, et instaurer un contrôle strict des fichiers de police et de sécurité
  • Elle annonce que le développement d’une société de la connaissance ouverte est une chance extraordinaire pour tous. Il faut avant tout respecter ce qui la rend possible : la protection de la vie privée, le régime de responsabilité limitée des intermédiaires techniques, les normes ouvertes et les logiciels libres, l’internet neutre et équitable, la liberté de s’exprimer, la possibilité de construire du nouveau à partir de ce qui existe déjà.
  • Elle veut un grand débat sur l’équilibre à trouver entre les exigences de sécurité et les risques que fait peser l’extension rapide, subreptice et sans contrôle des technologies de la surveillance

Enfin, rappelons la récente publication du rapport de Michel Rocard sur les enjeux du numérique, intitulé République 2.0 bêta : vers une société de la connaissance ouverte.

D'un côté le développement des technologies de surveillance et de verrous, de l'autre l'ouverture, la liberté.

Aujourd'hui on sait que la protection ne fonctionne pas, Tristan vous l'explique ici.

30avr.

Ensemble contre lui !

On a le choix entre le pire et le passable, entre la félonie et la médiocrité... personnellement j'ai fait mon choix. Sarko dehors !

Je ne peux pas m'empêcher de vous faire partager mes lectures, sons et vidéos.

"Ce n'est pas parce qu'un renard se couvre de plumes qu'il devient une poule". F. Bayrou.

(photo vue chez erjuane)

27avr.

Question pour un champion spécial élections

(reçu par mail et complété par mes soins)

Issu d’une famille hongroise qui a collaboré avec le régime Nazi durant la guerre (vraies archives de la "Stasi") et qui a fuit la Hongrie pour éviter le jugement pour collaboration, dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes à la solde d’un mouvement qualifié de "révisionniste".

Je ne peux pas être le candidat de la « rupture » ou de la « nouveauté »...Je suis rentré dans la politique sous Giscard, il y a 30 ans ! J’ai été ministre, député, maire, président de Conseil Général.

Lors de la catastrophe de Tchernobyl j’étais "le" délégué inter-ministériel au nucléaire, qui a mis en place une campagne d’information ou de "désinformation" sur le nuage de Tchernobyl = STOPPÉ net aux frontières de la France. J’ai toutefois pris soin de ne pas faire apparaître cet épisode de ma vie politique dans ma biographie officielle sur le site Internet du ministère de l’Intérieur. Ministre de l’Economie durant une partie du gouvernement Raffarin, j’ai défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques en profitant de la décentralisation de Jean-Pierre.

J’ai réalisé l’ouverture du capital d’EDF-GDF et me suis engagé à ce que jamais ces entreprises ne soient privatisées devant les député(e)s représentant du peuple à l’Assemblée Nationale... Mais... comment dire oui... j’ai renié cet engagement en 2006 et voté pour une privatisation de GDF et la fusion avec Suez, mais attendez, trop d’ami(e)s de l’UMP voulaient voir la coupe du monde de football en Allemagne offert par Suez..., alors je peux mentir un peu...

Ministre de l’intérieur depuis 2002, j’ai mis en place de nombreuses lois liberticides et j’ai réussi à faire exploser l’insécurité Cela a permis à ce con de LE PEN d’être au second tour... Je suis in-directement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues en 2005 par ma politique répressive et des propos qui auraient été insultants envers les jeunes habitants de ces banlieues ? FAUX enfin ... bon... oui j’ai affirmé que les policiers n’étaient pas en cause... Bon un enregistrement prouve le contraire et alors ? Ils sont mis en examen ? No Comment ?

Lorsqu'on me pose une question sur la perte de libertés individuelles et collectives, j'esquive habilement la réponse en parlant de mon caractère déterminé. Au nom de la lutte contre la délinquance et le terrorisme, je revendique un usage généralisé de la vidéosurveillance, symbole d’une politique sécuritaire inspirée par le modèle anglo-saxon.

J’ai mis en place la loi CESEDA qui organise l’immigration choisie au profit des capitalistes et j’ai mené la chasse des enfants, les expulsant avec parfois des séparations... c’est pas grave, ce sont des étrangers : Portugais, Espagnol...quoi ? non pas ceux-là... des gens du continent Africain...

J’ai fait obtenir la Légion d’Honneur à un de mes amis qui se trouve être un maire d’extrême-droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale. Mais bon, il n’a pas mis le bras droit en avant et fait " Zic Nico".

D’ailleurs mon plus proche conseiller politique, "Patrick Devedjian", est l’un des membres fondateurs d’Occident, ancien groupe d’extrême-droite terroriste et antisémite.

J’ai repris l’un des slogans de l’autre J-M Le Pen « La France tu l’aimes ou tu la quittes ». Manger dans l’assiette pourrie du voisin je m’en fous, seul le résultat compte. D’ailleurs je peux me vanter d’avoir la sympathie de l’électorat du Front National.

Je suis un fervent partisan des Etats-Unis, de George Bush et des néo-conservateurs américains m’apprécient beaucoup (soutien écrit). Je suis pour la guerre en Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main (photo qui rappelle la sinistre poignée de main entre Pétain et Hitler) et, pour paraître plus grand, j’ai fait modifier cette photo (pratique) ce qui rappelle les modifications de photos réalisées par Staline et Mao Tsé Dong dans un but de propagande.

Mon frère, vice-président du MEDEF, a déclaré « Je suis fier d'être un patron industriel qui délocalise. Assez de faux semblant : la perte d'emploi, la déstabilisation industrielle, c'est normal, c'est l'évolution ». C'est d'ailleurs au MEDEF que j'y ai déclaré, devant une standing ovation « la ''France ne s'est pas encore remise du choix historiquement stupide d'expliquer aux gens qu'en travaillant moins, on pourrait gagner davantage ». Evidemment j'ai précisé que le CNE était un progrès et qu'il ne fallait pas y toucher.

Lors de l’affaire Clearstream, j’étais au courant dès le début que mon nom était présent dans les listings, liste que j’ai eue en main propre... mais j’ai laissé faire dans le but d’apparaître comme une victime, cela gagne de la sympathie dans l’Audimat.

J’ai déclaré que je souhaitais voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont mis mon nom sur les listings. Bon, une phrase empruntée à une référence : Hitler qui lui aussi voulait voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont organisé l’attentat manqué contre lui... ceci est aussi véridique que le reste !

Il y a quelque mois, avide de prestance, j’ai dévoilé à la T.V qu’une opération d’arrestation de terroristes allait avoir lieu, ainsi j’ai risqué de faire échouer cette arrestation...ainsi j'ai risqué de faire échouer cette arrestation et mettre la vie des fonctionnaires de la DST et du RAID en danger...

Oui ! Le peuple doit être soumis par les radars sur les routes, certains perdent travail, argent, mais enfin la rentrée d’argent est trop importante... Mais bon prince "totalitaire" je vais modifier très légèrement le statut, pour les plus riches d’entre vous... pas pour les routiers ! Ainsi ils pourront racheter un peu plus facilement leurs points perdus, argent comptant bien sur !

J'ai dit "Un mendiant te remercie-t-il autant si tu lui donne 50 centimes que 2.00 euros ?"

Lors d’une visite "électorale" en Corse, à vos frais pauvres contribuables, j’ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l’île. Et Chirac l’a fait aussi... Cependant un enfant s’est gravement blessé le même jour en randonnée et il est mort (information de Corse matin) car il n’a pas pu être emmené aux urgences à temps : une vie, pour un peu plus d’arrogance ... facture 1 000.00 euros HT /par heure.

Lors d'une conférence j'ai fus saisi par un vertige nationaliste et ai insulté l'Allemagne en lançant "La France n'a pas à rougir de son histoire. Elle n'a pas commis de génocide. Elle n'a pas inventé la solution finale. Elle a inventé les droits de l'Homme et elle est le pays du monde qui s'est le plus battu pour la liberté". Je mets donc à mal la construction Européenne, et j'occulte les 400 ans de commerce triangulaire.

Dans le dossier du nucléaire iranien, je considère qu'il n'y a "pas d'autre solution que les sanctions, progressives, de plus en plus fermes".

Je suis, je suis...

(Bush fait 1.83m)


11janv.

Mangez des pommes

Quoi de plus excitant que de découvrir que le directeur technique d'Apple soit un lecteur de mon blog. C'était il y a un an à peine, j'avais posté un article anodin sur une technologie vouée a un bel avenir : l'interaction multi-touches.

Cette semaine la firme vient justement de dévoiler son futur téléphone à écran tactile basé sur cette technologie. Là où l'affaire devient intéressante, c'est quand on remarque que le créateur du multi-touch, Jeff Han (Travaux présentés en Fév. 2006), n'apparait pas dans la liste des inventeurs du brevet déposé par Apple (Déc. 2005), sous prétexte qu'ils utilisent une technique différente pour la détection des touches. Une fois de plus Apple révolutionne le monde en pillant ? J'en appelle aux gurus entourés de gurus : Lenj et JR...

Les inventeurs listés sont Steve Hotelling inventeur des péripheriques qui changent de couleurs, Joshua Strickon dont les recherches s'orientent autour de l'interaction pour le graphisme et la musique, et Brian Huppi, inventeur entre autres du clavier illuminé des MacBooks et de la seule souris multifonction d'Apple.

D'après moi, la meilleure utilisation de cette technologie sur le téléphone est la gestion des photos comme on peut le voir sur cette vidéo

Sources:

19mar.

DADVSI, suite et fin...

...malgré la mobilisation massive des gens qui se soucient du futur de la culture, les majors ont réussi à imposer la loi DADVSI (Droits d'Auteurs, Droits Voisins dans la Société de l'Information). J'en avais parlé, notamment à propos des dangers pour les logiciels libres.

C'est un sentiment de révolte, les portes paroles des artistes pétés de tunes ont été les pires crapules, au paroxysme de la mauvaise foi. Les arguments favorisant la license globale ne manquaient pas, mais cet abruti de Ministre de la Culture a vendu son fion devant ces requins de majors. Même le président de l'Assemblée Jean-Louis Debré l'a dit, Donnedieu de Vabres est un nul.

'L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûr d'eux et les gens sensés plein de doutes" (Bertand Russel).

Télécharger un morceau vous coûtera 38 euros, et 150 si vous mettez à disposition des morceaux (principe même du peer2peer). Cet argent ira alimenter les caisses du Trésor Public, les artistes continueront à creuver la dalle en jouant dans les bars et dans les festivals, les gros cons de trous de cul de chanteurs jetables gagneront toujours autant en vendant leur ramassis de fiante commerciale (écoutez-moi ça, comparer de la musique à des jeans... comparer des vêtements à des biens culturels...pfff envie de la gifler...)

Je vais encore faire un billet sur les outils pour télécharger de la musique légalement et gratuitement...car il y en a, et il y en aura toujours, la répression ne changera jamais rien. Je ne suis absolument pas un défenseur du tout gratuit, mais la mise en place d'une législation sur l'utilisation d'Internet pour l'accès à la culture était l'occasion de prendre un virage vers le futur, les gens ne changeront pas leurs pratiques, 8 millions de Français téléchargent ! C'était le rôle du gouvernement de trouver un modèle économique et législatif qui s'inscrive dans la société du numérique ! L'immobilisme de la vieille France a encore frappé.

Lisez cet appel à la désobéissance civile. Mobilisez-vous, allez acheter des CDs avec des protections (DRM ou Mesures Techniques de Protections) et allez vous les faire rembourser ! Tous ensembles le 22 Mars : instructions ici.

A lire :

- page 1 de 2