cudjoe

C’est pourtant pas la mort à boire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

20janv.

Créer l'avenir aujourd'hui

« Il n'y a rien de romantique à vouloir changer le monde. C'est possible.

C'est l'œuvre à laquelle l'humanité s'est toujours dédiée. Je ne connais pas de vie meilleure que la vie avec enthousiasme, sur les utopies, toujours contre le caractère inévitable du chaos et du désespoir.

Notre monde est et sera le résultat des efforts que nous, ses habitants, lui consacrons. Comme la vie, qui a émergé du processus d'adaptation et de changement, le système social qui nous conduira à la réalisation de notre potentiel comme espèce, sortira de la circulation de la lutte et des efforts collectifs dans les différentes régions de la planète.

L'avenir est quelque chose qui est créé dans le présent, et ma responsabilité envers le présent est la seule grande responsabilité envers l'avenir.

La chose importante, je me rends compte maintenant, n'est pas voir tous vos rêves se réaliser, mais obstinément continuer à rêver. »

Gioconda Belli

20déc.

La preuve que l'Ordre Mondial ne sauvera pas la planète

Il s'agit des 30 articles de la déclaration Universelle des droits de l'Homme ! Si vous voulez vous en convaincre, jettez-y un oeil ! Rappel : elle a été votée il y a 60 ans (!) en 1948 par 48 des 56 pays de l'ONU.

esclavage.jpg

Article 5 : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 9 : Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

Article 12 : Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance,

Article 14 : Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.

Article 18 : Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion

Article 19 : Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

Article 20 : Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.

Article 24 : Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

Article 26 : Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental.

guantanamo.jpg

Pas besoin d'être un expert en géopolitique pour comprendre qu'aucun état ne la respecte, et que très peu de citoyens s'en préoccupent. Déjà à l'époque de la version française de 1789, ceux qui avaient participé à sa rédaction étaient actionnaires dans des navires de traite négriere !

Bref, ce n'est pas une éventuelle Déclaration Universelle de la Survie de l'Homme qui sauvera la planète. Contrairement à ce que racontent les écotartuffes dans les émissions de télé.

19déc.

L'acteur et le système

J'entends ici et là la rhétorique conformiste et individualiste suivante :

ce qu'il faut c'est une modification profonde de notre mode de vie à tous qui changerait notre perception du monde à tous. On sait tous que l'on court à notre perte si on continue comme ça. Mais c'est le rôle des gouvernements de nous mener dans le droit chemin.

feeling-.jpg

Je fais partie de ceux qui ne croient pas du tout à ça. Pour moi, la société c'est la somme de ses individus. Les gouvernements privilégient la bonne santé de l'économie, qui elle fonctionne selon une loi très simple de l'offre et de la demande. Bref, si personne n'achète un produit, sa commercialisation s'arrête. Si personne ne regarde une émission, sa diffusion s'arrête. (Évidemment, la société de consommation a tendance à chambouler ce schéma puisque la tendance est à l'anéantissement de l'esprit critique dans un monde où les entreprises créent les besoins (Baudrillard dit "Le système des besoins est le produit du système de production")

À l'inverse, si une initiative citoyenne fonctionne, sa commercialisation/généralisation sera étudiée. Le meilleur exemple ce sont les mairies des grandes villes qui s'intéressent aux phénomènes des circuits courts, des jardins partagés... Le même schéma avec l'industrie qui s'allie avec les communautés de logiciels libres, les médias et les ressources copyleft etc.

Dans cette logique, je m'oppose à l'attitude de ceux qui continuent à faire n'importe quoi en attendant que l'Ordre Mondial passe une loi trop belle. De même, je suis contre la vision naïve de l'abondance future : le progrès technologique, les OGM, etc ne sauveront pas l'humanité. C'est une idéologie qui déresponsabilise l'individu.

queue-kfc.jpg

Une autre tendance contre-productive et déresponsabilisante repose sur la vision binaire des choix. On entend dire "on ne peut pas sortir complètement de la société de consommation, donc je reste les deux pieds dedans.". Les initiatives alternatives et innovatrices sont décrédibilisées avec des remarques du genre"ah t'es un guignol, tu es inscrit à une AMAP mais tu files de la tune à Philip Morris". Évidemment les choix ne sont pas binaires, il y a plusieurs niveaux et le progrès avance toujours à petits pas. Le challenge c'est de se poser des questions et de savoir prendre du recul.

gandhi.jpgJe suis persuadé que la somme des contributions de chacun, aussi infimes soient-elles, participent à la construction d'un monde meilleur. Dans un premier temps, il y a de grandes chances pour que ce monde se restreigne à une communauté ciblées et locale. Il permettra au moins à ses membres d'y vivre en harmonie avec leurs valeurs, de réfléchir, de s'unir, ... et pourquoi pas avec beaucoup de résistance et un peu de chance il pourra s'étendre.

D'abord ils t'ignorent, puis ils te ridiculisent, puis ils t'agressent, puis tu gagnes. Gandhi

Alors, la modification profonde de notre mode de vie à tous qui changerait notre perception du monde à tous, elle doit venir de nous, d'en bas.

Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde. Gandhi

20août

Chênelet, des logements sociaux écologiques

Je vous conseille d'écouter l'émission Terre à Terre du 16 août 2008 sur France Culture, qui présente les logements sociaux écologiques de l'association Chênelet.

L'association a pour objectif d'aider les personnes en difficulté à travers le travail en construisant des logements sociaux. Les techniques de construction s'orientent autour de l'écologie et de l'économie en terme de coût et d'énergie :

Voyez les photos du chantier de Saint-Denis.

J'admire ces associations qui se battent contre les idées reçues, contre les normes en vigueur, contre le leroymerlinisme... et qui au final apportent une vision moderne de ce qu'ont toujours fait nos anciens et nos voisins de l'hermisphère sud :

30mai

Esta hecho boludo !

Souvenez-vous, je vous parlais il y a quelques semaines d'une idée de projet d'édition de sous-titres en wiki avec visualisation online.

Resaca, l'ami du media lab qu'on est en train de monter (aah d'ailleurs il faut que je vous parle de tout ça), nous a dégoté un site allemand qui a implémenté cette idée.

C'est un reproducteur (player) Flash, qui sait afficher en superposition (overlay) les sous-titres (subtitles) avec un éditeur wiki (editor) en ligne.

Il ne devait pas y avoir trop de soucis pour récupérer tout ça, ils sont dans la même direction activiste et contreculturelle que nous.

30avr.

Alerte à Babylone

Extrait chopé sur le web2zero

30avr.

Ensemble contre lui !

On a le choix entre le pire et le passable, entre la félonie et la médiocrité... personnellement j'ai fait mon choix. Sarko dehors !

Je ne peux pas m'empêcher de vous faire partager mes lectures, sons et vidéos.

"Ce n'est pas parce qu'un renard se couvre de plumes qu'il devient une poule". F. Bayrou.

(photo vue chez erjuane)

27avr.

Question pour un champion spécial élections

(reçu par mail et complété par mes soins)

Issu d’une famille hongroise qui a collaboré avec le régime Nazi durant la guerre (vraies archives de la "Stasi") et qui a fuit la Hongrie pour éviter le jugement pour collaboration, dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes à la solde d’un mouvement qualifié de "révisionniste".

Je ne peux pas être le candidat de la « rupture » ou de la « nouveauté »...Je suis rentré dans la politique sous Giscard, il y a 30 ans ! J’ai été ministre, député, maire, président de Conseil Général.

Lors de la catastrophe de Tchernobyl j’étais "le" délégué inter-ministériel au nucléaire, qui a mis en place une campagne d’information ou de "désinformation" sur le nuage de Tchernobyl = STOPPÉ net aux frontières de la France. J’ai toutefois pris soin de ne pas faire apparaître cet épisode de ma vie politique dans ma biographie officielle sur le site Internet du ministère de l’Intérieur. Ministre de l’Economie durant une partie du gouvernement Raffarin, j’ai défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques en profitant de la décentralisation de Jean-Pierre.

J’ai réalisé l’ouverture du capital d’EDF-GDF et me suis engagé à ce que jamais ces entreprises ne soient privatisées devant les député(e)s représentant du peuple à l’Assemblée Nationale... Mais... comment dire oui... j’ai renié cet engagement en 2006 et voté pour une privatisation de GDF et la fusion avec Suez, mais attendez, trop d’ami(e)s de l’UMP voulaient voir la coupe du monde de football en Allemagne offert par Suez..., alors je peux mentir un peu...

Ministre de l’intérieur depuis 2002, j’ai mis en place de nombreuses lois liberticides et j’ai réussi à faire exploser l’insécurité Cela a permis à ce con de LE PEN d’être au second tour... Je suis in-directement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues en 2005 par ma politique répressive et des propos qui auraient été insultants envers les jeunes habitants de ces banlieues ? FAUX enfin ... bon... oui j’ai affirmé que les policiers n’étaient pas en cause... Bon un enregistrement prouve le contraire et alors ? Ils sont mis en examen ? No Comment ?

Lorsqu'on me pose une question sur la perte de libertés individuelles et collectives, j'esquive habilement la réponse en parlant de mon caractère déterminé. Au nom de la lutte contre la délinquance et le terrorisme, je revendique un usage généralisé de la vidéosurveillance, symbole d’une politique sécuritaire inspirée par le modèle anglo-saxon.

J’ai mis en place la loi CESEDA qui organise l’immigration choisie au profit des capitalistes et j’ai mené la chasse des enfants, les expulsant avec parfois des séparations... c’est pas grave, ce sont des étrangers : Portugais, Espagnol...quoi ? non pas ceux-là... des gens du continent Africain...

J’ai fait obtenir la Légion d’Honneur à un de mes amis qui se trouve être un maire d’extrême-droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale. Mais bon, il n’a pas mis le bras droit en avant et fait " Zic Nico".

D’ailleurs mon plus proche conseiller politique, "Patrick Devedjian", est l’un des membres fondateurs d’Occident, ancien groupe d’extrême-droite terroriste et antisémite.

J’ai repris l’un des slogans de l’autre J-M Le Pen « La France tu l’aimes ou tu la quittes ». Manger dans l’assiette pourrie du voisin je m’en fous, seul le résultat compte. D’ailleurs je peux me vanter d’avoir la sympathie de l’électorat du Front National.

Je suis un fervent partisan des Etats-Unis, de George Bush et des néo-conservateurs américains m’apprécient beaucoup (soutien écrit). Je suis pour la guerre en Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main (photo qui rappelle la sinistre poignée de main entre Pétain et Hitler) et, pour paraître plus grand, j’ai fait modifier cette photo (pratique) ce qui rappelle les modifications de photos réalisées par Staline et Mao Tsé Dong dans un but de propagande.

Mon frère, vice-président du MEDEF, a déclaré « Je suis fier d'être un patron industriel qui délocalise. Assez de faux semblant : la perte d'emploi, la déstabilisation industrielle, c'est normal, c'est l'évolution ». C'est d'ailleurs au MEDEF que j'y ai déclaré, devant une standing ovation « la ''France ne s'est pas encore remise du choix historiquement stupide d'expliquer aux gens qu'en travaillant moins, on pourrait gagner davantage ». Evidemment j'ai précisé que le CNE était un progrès et qu'il ne fallait pas y toucher.

Lors de l’affaire Clearstream, j’étais au courant dès le début que mon nom était présent dans les listings, liste que j’ai eue en main propre... mais j’ai laissé faire dans le but d’apparaître comme une victime, cela gagne de la sympathie dans l’Audimat.

J’ai déclaré que je souhaitais voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont mis mon nom sur les listings. Bon, une phrase empruntée à une référence : Hitler qui lui aussi voulait voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont organisé l’attentat manqué contre lui... ceci est aussi véridique que le reste !

Il y a quelque mois, avide de prestance, j’ai dévoilé à la T.V qu’une opération d’arrestation de terroristes allait avoir lieu, ainsi j’ai risqué de faire échouer cette arrestation...ainsi j'ai risqué de faire échouer cette arrestation et mettre la vie des fonctionnaires de la DST et du RAID en danger...

Oui ! Le peuple doit être soumis par les radars sur les routes, certains perdent travail, argent, mais enfin la rentrée d’argent est trop importante... Mais bon prince "totalitaire" je vais modifier très légèrement le statut, pour les plus riches d’entre vous... pas pour les routiers ! Ainsi ils pourront racheter un peu plus facilement leurs points perdus, argent comptant bien sur !

J'ai dit "Un mendiant te remercie-t-il autant si tu lui donne 50 centimes que 2.00 euros ?"

Lors d’une visite "électorale" en Corse, à vos frais pauvres contribuables, j’ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l’île. Et Chirac l’a fait aussi... Cependant un enfant s’est gravement blessé le même jour en randonnée et il est mort (information de Corse matin) car il n’a pas pu être emmené aux urgences à temps : une vie, pour un peu plus d’arrogance ... facture 1 000.00 euros HT /par heure.

Lors d'une conférence j'ai fus saisi par un vertige nationaliste et ai insulté l'Allemagne en lançant "La France n'a pas à rougir de son histoire. Elle n'a pas commis de génocide. Elle n'a pas inventé la solution finale. Elle a inventé les droits de l'Homme et elle est le pays du monde qui s'est le plus battu pour la liberté". Je mets donc à mal la construction Européenne, et j'occulte les 400 ans de commerce triangulaire.

Dans le dossier du nucléaire iranien, je considère qu'il n'y a "pas d'autre solution que les sanctions, progressives, de plus en plus fermes".

Je suis, je suis...

(Bush fait 1.83m)


25avr.

Propagande !


J'ai trouvé la solution au problème énergétique, il ne reste plus qu'à inventer une turbine qui transforme la connerie des Français en électricité. Là on peut arrêter toutes les centrales. Puisque chacun y met du sien, à moi d'apporter ma pierre à l'édifice anti-sarkozy !

La première chose qui m'a énervé, c'est la façon dont la droite s'est approprié la participation. Il est évident que l'écart de participation concerne les gens qui ont souhaité se bouger pour virer Sarko, et ainsi voter Bayrou ou Sego, mais certainement pas les gens qui se sont sentis touchés au plus profond de leurs convictions par les propos de ce fin calculateur eugéniste !

On dirait aussi que les gens oublient que ce caïd de la manipulation a été au gouvernement pendant 5 ans ! Il n'a fait que trafiquer les chiffres, en jouant sur les pourcentages et les catégories des délits, en changeant le mode de comptabilisation des tués sur la route. Le bilan de sa gestion de l'insécurité est très mitigé ! Tel une cuillère de soude dans du vinaigre, il attise les conflits avec une politique de la peur, qui enferme les gens dans une paranoïa sécuritaire derrière leur écran de télé. Sarko a fait un bon score, mais à quel prix ? Il s'est servi des méthodes et des propos du Front National !

Je ne comprends pas que les classes moyennes puissent signer consciemment leur arrêt de mort en votant pour celui qui assassine les démunis et caresse les riches. Comme si leur mémoire s'effaçait avec le temps, il a réussi à faire accepter la présence de ses propos racistes et élitistes à la télévision. Celui qui envoie la police à Cachan tabasser des femmes enceintes pour les éjecter d'un squat, celui qui introduit la délation, celui qui met la Police dans les écoles, celui qui a fait passer des menottes à des enfants dans les écoles, celui qui révise l'histoire et le caractère positif de la colonisation, celui qui a laissé augmenter les bavures policières aussi vite que le nombre d'agressions, celui qui a rempli les prisons mais qui a baissé le nombre d'enseignants, celui qui a fait augmenter la dette publique, celui qui a introduit le plaider-coupable, celui qui a provoqué les émeutes, celui qui considère que le suicide et le viol sont d'ordre génétique, celui qui piquait les dossiers de ses petits camarades du gouvernement : Luc Ferry et la décentralisation de l'EN, Fillon et la réforme des retraites, l'echec du référendum sur la Corse. ...celui-ci, cet homme, ce Nicolas Sarkozy va être élu Président de la France ?

Comment laisser accéder au pouvoir une racaille dont la politique est dans la lignée directe de celle de Bush ?

Je ferai tout pour qu'il ne soit pas élu, je vais même voter pour Ségolène Royale, alors qu'elle ne m'a pas du tout convaincu. Mais je préfère une guimauve qui fera la belle à l'étranger, plutôt qu'un frère de Bush et Poutine qui déchirera la France et provoquera les groupes terroristes pour justifier sa politique liberticide.

13avr.

T'es sourd ou quoi ?

A ce jour, Nicolas Sarkozy est le dernier à l'élection présidentielle à être pro-OGM. Il reste sourd à ce que veulent 86% des Français qui réclament un moratoire sur toutes les cultures d'organismes génétiquement modifiés en plein champ.

http://www.tes-sourd-ou-quoi.org

19mar.

L'EPR noel est une ordure

Samedi nous étions à la manifestation contre l'EPR, dont j'avais déjà parlé. Le mouvement représentait environ 5000 personnes, dont une centaine de Verts accompagnés de Dominique Voynet. Apparemment environ 62000 personnes s'étaient mobilisées dans toute la France, avec un maximum à Rennes, puisque c'est dans leur région que le projet est prévu.

L'EPR c'est mal parce que :

  • il coute très cher à construire et la gestion des déchets encore plus
  • ce n'est pas un produit d'avenir puisque la technologie est déjà dépassée
  • il produit seulement 600 MegaWatts de plus que ses prédécesseurs
  • il ne génère pas beaucoup d'emplois
  • il produit seulement 10% de déchets mais ils sont beaucoup plus toxiques
  • il présente le même danger que les vielles centrales pendant les canicules
  • il faut construire de nouvelles lignes à très haute tension (THT), qui sont une source prouvée de leucémies et cancers
  • il ne résiste pas aux attaques par avion kamikaze
  • il ne rend pas le pays indépendant en énergie puisqu'il faut se procurer de l'uranium, ressource qui se raréfie
  • il ne diminuerait que de très peu les émissions de CO2

Si on utilisait cet argent dans la construction de centrales à énergie propre, ce serait bien parce que :

  • le budget est éclaté par région, et donc plus maîtrisable
  • ce sont des technologies qui n'engagent pas plusieurs générations
  • cela génèrerait beaucoup d'emplois à tous les niveaux (technologies et matériaux moins exigeants)
  • aucun déchet
  • aucun danger
  • distribution éclatée avec le réseau électrique actuel
  • le pays s'indépendantise en énergie

Malheureusement seuls les Verts et l'extrème-gauche se sont opposés à ce projet. J'imagine que Nicolas Hulot doit se sentir trahit.

Quelques liens :

Et je finis par une citation de Bram Bargh, laissée sur l'autre post : l'EPR n'est qu'une raffarinade de plus pour plaire aux industriels et aux hommes politiques locaux qui, crédules, espéraient un grand chantier pour mettre leurs administrés au travail. Sauf qu'il est bien clair qu'EDF et Areva sont queues et chemises. A la "je t'aime, moi non plus", ils s'enrichissent sur le dos du contribuable et du français moyen. Et pourtant... les centrales nucléaires sont de moins en moins conduites par des gens expérimentés et qui comprennent ce qu'ils font, idem chez Areva où les gestionnaires ont mis en pré-retraite forcée les forces vives. Serrons les fesses que ça ne pête pas !

14mar.

Vivre pour travailler ... quitter son travail pour vivre

Hier nous sommes allés voir Volem Rien Foutre Al Pais, le dernier reportage de Pierre Carles. Ses longs-métrages dérangent, interrogent, et interpellent. Celui-ci met en avant l'imagination des gens pour se désolidariser de la société de consommation. Le film est un moment de détente, certaines idées font envie (moteur à eau, villages communautaires, toilettes sèches, ...), d'autres sont plus discutables (mouvement barcelonais "Je fauche" ...). Il y a un même extrait de l'An 01 !

Voici un extrait du Synopsis :

''Dans cette guerre économique, qu'on nous avait promise il y a bien des années et qui avance comme un rouleau compresseur, existe-t-il encore un sursaut d'imagination pour résister ? Mis en demeure de choisir entre les miettes du salariat précaire et la maigre aumône que dispense encore le système, certains désertent la société de consommation pour se réapproprier leur vie. " Ni exploitation, ni assistanat ! " clament-ils pour la plupart. Ils ont choisi une autre voie, celle de l'autonomie, de l'activité choisie et des pratiques solidaires...''

Je le conseille à tous ceux qui se posent des questions sur la fatalité, les alternatives, l'avenir ...

Dans la même lignée, le documentaire Notre Pain Quotidien, qui sort aujourd'hui, sensibilise le spectateur aux problèmes banis des médias traditionnels.

14mar.

Votez !

11janv.

Ca va être tout noir !

Le 1er Février sortira, à Paris, le nouveau rapport du groupe d'experts climatiques des Nations Unies.

L'Alliance pour la Planète (groupement national d'associations environnementales) lance un appel simple à tous les citoyens, 5 minutes de répit pour la planète :

tout le monde éteint ses veilles et lumières le 1er février 2007 entre 19h55 et 20h00.

Ça ne prend pas longtemps, ça ne coûte rien, et ça montrera aux candidats à la Présidentielle que le changement climatique est un sujet qui doit peser dans le débat politique.