cudjoe

C’est pourtant pas la mort à boire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - antisarko

Fil des billets - Fil des commentaires

06oct.

On les connaissait en noir et blanc

laurelhardy1.jpeg

Les voici en couleur laurelhardy2.jpeg

(merci JCL !)

02oct.

Le trésor des retraites

Bernard Friot a écrit Les Retraites, un trésor impensé dans le Diplo, a sorti un bouquin L’enjeu des retraites, et a été l'invité de Là-bas si j'y suis le mois dernier.

Il explique de manière très simple ce qui se passe dans le système de solidarité intergénérationnelle. Et il nous donne les arguments pour contrer les idées préconçues qu'on entend dans les médias, et donc chez notre ami Monsieur Toulemonde.

eric-woerth-retraites.jpg

Il parle de bobard démographique

A quoi sert une population qui est définie par une caractérisation biographique? L’âge, le genre, la nationalité… Comme catégorie de l’action publique, elle sert d’instrument de pression à la baisse sur les droits de tous, il faut parler de cette affaire et bien comparer la question des jeunes et la questions des vieux. Il faudrait sauver l’emploi de cette catégorie, et pour sauver l’emploi, on casse le salaire. Il s’agit d’inventer en permanence. Si on veut faire une pression à la baisse sur les salaires, qui est central dans le capitalisme, il faut qu’il y ait en permanence des réserves de main-d’oeuvre.

Il parle d'arithmétique de café du commerce.

La publicité du gouvernement dit : «En 1960, 4 actifs pour 1 retraité, 2 actifs pour 1 retraité en 2010, et 1 actif pour 1 retraité en 2050, donc il y a problème»

Il rétorque :

  • En France, en 1900, il y avait 30% d’agriculteurs, il y en a aujourd’hui 3%. Est-ce la famine ?
  • On voit bien l’absurdité, nous sommes passé de 4 actifs pour 1 retraité, à 2 actifs pour 1 retraité en 2010 sans aucun problème.
  • Nous travaillons de moins en moins, et c’est tant mieux, pour produire plus.

Il a une idée bien simple

Il suffit d'augmenter le taux de cotisation patronale d'autant que le PIB augmente.

Le problème date de 1996, avec le gel du taux de cotisation. De 1945 à 1996, la hausse du PIB avait progressé régulièrement, le taux de cotisation passant de 8 à 26% du salaire brut.

  • Depuis, en 14 ans on a perdu 7% de cotisation
  • En 14 ans les dividendes dans le PIB (versées aux actionnaires) sont passées de 2 à 9%
  • Il suffit de refaire passer les 7% des dividendes vers les cotisations.
  • Puis à raison d'une augmentation de 0.5% de la part de cotisation par an (1/6 du taux de croissance), nous serons à 20% du PIB en 2050.

Il conclut

Être révolutionnaire, ce n'est pas faire table rase. Aujourd'hui être révolutionnaire c'est prolonger les tremplins, c'est voir ce qu'il y a de subversif dans la réalité actuelle, non pas la chercher dans un ailleurs qui n'existe pas, ce n'est pas faire un pas de côté dans l'utopie, l'utopie est toujours en retard sur la réalité. C'est prolonger ce qu'il y a déjà de neuf, de vivant, dans le réel. Il faut sortir de cet incroyable défaitisme collectif. Et pour ça mettre en valeur ce qui est déjà expérimenté avec succès.

bernard-friot.resized.jpeg

28mai

La bonne nouvelle du jour

Le prisonnier politique Julien Coupat va sortir de la prison de la Santé cet après-midi.

Il sera sous contrôle judiciaire, obligé de rester en Ile-de-France, rendre ses papiers d’identité et son passeport, ne surtout pas rencontrer les huit autres protagonistes de l’histoire. Et verser une caution, dont le montant reste à définir.

L’histoire dure depuis le 15 novembre. Depuis que Julien Coupat a été incarcéré, pour son implication présumée dans le sabotage de lignes SNCF. Peu importe que, depuis, l’acte ait été revendiqué par des activistes allemands, opposants au nucléaire... Le sabotage était le fait de l’Ultragauche, ainsi que le martelait à l’époque la ministre de l’Intérieur.

julien-coupat-demo.jpg

29déc.

Olivier Sarkozy à la direction de Carlyle

Si vous avez vu les documentaires "Le Monde Selon Bush" ou "Fahreinheit 9/11", vous vous souviendrez certainement des relations financières entre le groupe Carlyle et les guerres nord-américaines.

carlylegroup2.jpg

C'est le fameux groupe qui a eu comme PDG George H.W. Bush (pere de W), Frank Carlucci (directeur adjoint de la CIA), et qui avait organisé une réunion avec la famille Ben Laden (principaux actionnaires) le jour des attentats.

sarko-bush.jpg

Cette année, en Mars, c'est Olivier Sarkozy, demi-frère de l'autre, qui vient de rejoindre la direction financière.

La page Wikipedia le concernant avait été crée puis supprimée 2 fois. Ce matin, je l'ai recrée en traduisant la version anglaise. (Kgouil, je sais pas si tu lis toujours ce blog, mais j'espère que cette fois la page sera maintenue et pas redirigée vers celle de Sarko comme les nombreux membres de sa famille)

Dans le rapport du groupe, on peut lire :

"Olivier est un apport remarquable à notre équipe des services financiers. Il dispose d’un incroyable passé professionnel ET D’UN RESEAU qui aidera Carlyle à tirer avantage des remous qui touchent le secteur des services financiers et étendra notre succès à cette partie importante et grandissante de l’économie mondiale"

16déc.

Nicolas le petit

sarkonapoleon (CC-BY - azrainman)

Un article de Newsweek ce matin sur CourrierInternational :

Sarkozy n'est aujourd'hui, dans la pratique, soumis à aucun contrôle ni à aucun contre-pouvoir.

Il est incontestable qu'une personnalité comme la sienne s'épanouit en temps de crise. [...] Lui qui a été élu sur un programme libéral est passé à un interventionnisme acharné. La pirouette est typiquement sarkozyenne. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles il est si doué pour mettre l'opposition au tapis.

Autre fait dérangeant, il continue à manipuler les grands médias, dernier bastion de ses détracteurs. [...] Plus grave, Nicolas Sarkozy est en passe de modifier le statut de l'audiovisuel français

15déc.

Soutien aux inculpés du 11 Novembre

Free the Tarnac 9 ! Libérez les 9 de Tarnac !

J'ai suivi cette histoire dans l'émission Là-bas si j'y suis. J'imagine que les lecteurs qui suivent l'actualité de la gouvernance anti-terroriste à travers les journaux télévisés en ont entendu parler avant moi

  • la police et les journalistes se rendent mutuellement des services, c'est l'escalade. Un ennemi qui n’existait pas encore vient d'être créé : le terroriste de l’ultragauche
  • Les 9 jeunes de Tarnac sont la cible idéale, au fin fond de la France, ils vivent de rien, ils sont joyeux, ils ont donc un fond terroriste.
  • la jeunesse qui s'organise pour lutter devient l'ennemi de l'état, en opposition à la jeunesse consommatrice abrutie désinformée et sans opinion
  • par leur mode de vie et de pensée, ils sont à la jonction entre la jeunesse populaire et la jeunesse étudiante. Un véritable cauchemar pour l'ordre publique. C'est ce qui s'est passé en Mai 68, c'est ce qui se passe en Grèce
  • le gouvernement cherche des ennemis internes qui instrumentalisent et justifient la lutte anti-terroriste
  • l'anti-terrorisme n'a rien à voir avec le terrorisme, c'est un mode de gouvernance qui consiste à contrôler et à réprimer
  • le sacage éventuel d'une voie ferrée n'est pas un acte de terrorisme, c'est du vandalisme ou de la destruction biens publics.

À voir / écouter :

Des actions de soutien (concerts, débats, etc) s'organisent un peu partout (Barcelone, Berlin, Moscou, ...). Julien Coupat et Yldune L. sont toujours incarcérés, Réveillons-nous bordel ! http://www.soutien11novembre.org

09déc.

Terrorisme : C'est l'état qui me fait peur

LaPolice_vous_parle-f492c.jpg

  • Sarkozy et les hôpitaux psychiatriques : caméras de surveillance, GPS pour suivre les malades hors des murs, nouvelles cellules d'enfermements, 200 chambres d'isolements, fichier des hospitalisations d'office, visa préfectoraux pour les sorties

net-danger.jpeg

Je réitère mes félicitations à tous les GROS cons qui ont voté pour ce président, qui transforme notre rêve d'un monde meilleur nos pires cauchemars en réalité.

31oct.

HADOPI, Création et Internet, Propagande, ...

denoncer.jpgLe président de la moitié des français vient de vous enfler, bien comme il faut. Il avait tenté de forcer le passage de sa super loi Hadopi à Bruxelles, et s'était fait bien recaler.

Hier, le Sénat l'a adoptée, en 24 heures c'était bouclé, alors qu'ils avaient prévu une semaine de débats. C'était le seul moyen de la faire passer, sinon l'affaire aurait pu éventuellement arriver dans les médias. Comme d'habitude, le double discours, la défense des artistes et toute l'armada de propagande, de lobbies du spectacle etc.

Je souhaite à tous les GROS CONS qui ont voté pour «lui» de bien se faire attraper par la justice, et de prendre bien cher, lorsqu'ils téléchargeront leurs artistes préferrés de la Star Academy. Et aussi à ceux qui vont acheter les albums de Johnny Hallyday mais qui vont se faire pirater le wifi de leur livebox (ça prend quelques minutes).

Il va nous falloir travailler sur l'auto-défense digitale et la promotion de la culture libre, Les dégats de ce gouvernement prendront des décennies à être réparés !

h_4_ill_1112579_sarko.jpg

06oct.

La Quadrature dénonce l'autoritarisme de Sarkozy

L'amendement 138 dit "anti-riposte graduée" a été voté le mois dernier par le Parlement Européen à une écrasante majorité (88 % des voix).

Sarkozy, le mari de la chanteuse Carla Bruni, a écrit au président de la Commission Européenne pour l'informer que l'amendement fâcheux serait retiré par le Conseil des ministres avant la deuxième lecture du texte par le Parlement pour la plus grande satisfaction des ayants droits.

La Quadrature du Net s'insurge : Il devrait admettre que le droit communautaire s'applique aussi à la France et retirer son projet de loi. Mais il ne pense qu'à servir les lobbies du disque et du film qui veulent coûte que coûte faire un précédent en Europe, pour ensuite généraliser la riposte graduée

Le collectif :

  • demande aux citoyens européens de contacter d'urgence M. Barroso
  • demande également aux citoyens et ONG de contacter leurs gouvernement et parlementaires, pour qu'ils demandent le maintien de l'amendement 138.

Le mail que j'ai fait à M. Barroso: "sauvons la démocracie européenne"

Monsieur le Président, En tant que citoyen de l'Union Européenne, je suis particulièrement inquiet face à l'autoritarisme de Nicolas Sarkozy. L'amendement 138 a été voté à 88% des voix, et le président français souhaite passer en force pour généraliser ses projets liberticides. Je vous prie, au nom de la démocracie européenne, de ne pas accéder à la demande de M. Nicolas Sarkozy. ...

Source : Numerama

30sept.

Manif de droite

Vu sur latélélibre.fr : Des militants des Verts, de Jeudi noir et de Génération précaire ont pris l’initiative d’organiser une “manif de droite”. À voir ! J'étais mort de rire tout seul ! Télécharger la video !

Quelques slogans pour dénoncer les positions trotskystes de Sarkozy :

  • la spéculation sauvera le tiers monde
  • pas d'allocs pour les dreadlocks
  • le tiers monde au travail
  • tf1 sur toutes les chaines
  • libérez Alain Jupé
  • nous sommes fiers des violences policières
  • bravo la police
  • la matraque c'est pas fait pour les chiens
  • travail famille télévision
  • privatisons l'opinion publique
  • Rachida rentres chez toi on est plus à droite que toi
  • moins d'impôts pour les riches
  • le vélo c'est pour les prolos
  • François Hollande, retournes dans ton pays
  • la culture c'est la chianli
  • du coca pour nos cerveaux
  • plus de police et moins d'artistes
  • Cac40 ouais ouais
  • fichez-le
  • evidge avec nous

Ça me rappelle carrément un reportage, où un groupe de barcelonais se présentaient comme étant des pirates de cerveaux, qui volaient quelques secondes d'attention aux gens avec des slogans comme ceux-là. Ça s'appelle le brain hacking ou le mind fucking ! J'adore !

25sept.

L'argent ? Mais je le fabrique pas moi !

Depuis le début des années 80, la part des salaires dans le PIB de la France a baissé de 9,3% (équivalent à plus de 150 milliards d’€ chaque année). Un chiffre totalement tabou, que même la gauche n'a pas su exploiter pour les élections.

Je vous propose d'écouter l'émission de Daniel Mermet du 24 septembre : 9,3%: Un hold-up géant. L'invité François Ruffin explique et décrypte les discours des politiques quant à la croissance et aux répartitions des richesses.

Ça m'a fait plaisir d'entendre des propos intelligents sur l'économie et l'idéologie, qui ne soit pas ceux de l'extrème gauche.

  • À voir aussi Maurice Allais prix nobel d'économie, qui s'est intéressé à une fiscalité humaniste et progressiste

« plus les idées dominantes sont répandues, plus elles se trouvent en quelque sorte enracinée dans la psychologie des hommes. Si erronées qu'elles puissent être, elles finissent par acquérir par leur simple et incessante répétition le caractère de vérité établie qu'on ne saurait mettre en doute sans s'opposer à l'ostracisme actif de groupes de pressions de toutes sortes. »

08sept.

Le 19 Août 2008, un 11 Septembre français ?

Dans l'émission du Zapping de ces derniers jours, j'ai pu voir que l'affaire des soldats tués en Afghanistan a l'air de préoccuper la France.

J'ai particulièrement apprécié la déclaration du Ministre de la Défense qui dit, au 20H sur France 2, que les soldats ont été tués "pour la sécurité des Français". Celle-là franchement, fallait la sortir, sans trembler du menton ;) Je suis sûr qu'il y a pas la moitié des Français qui savent positionner l'Afghanistan sur une carte. Sarkozy disait (avant d'être élu) : "regardez l'histoire"

"Nous avons voulu montrer aux soldats français qu'il faut cesser d'aider les Américains. [...] nous frapperons les intérêts français partout dans le monde. [...] ces hommes sont morts à cause de Bush et de votre président", déclare le commandant taliban Farouki.

Je crois qu'en tout, 24 soldats français ont été tués. Des hommes dont c'est le métier, des hommes volontaires, qu'on entraîne à tuer pour faire la guerre. Alors quand on me montre leurs mères qui chialent, je repense à :

  • Lors d'un raid de la coalition, menée par les Américains, le 22 août 2008, contre le village d'Azizabad, dans l'ouest du pays, 90 civils, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été tués dans cette opération
  • Le 17 juin 2007, au moins sept enfants auraient été tués lors d’un raid aérien américain sur une école religieuse de la province du Paktika, dans le sud-est de l’Afghanistan.
  • Le 1er juin 2007, au moins 14 civils auraient été tués lors d’un raid aérien de l’OTAN à Sangin, dans la province du Helmand
  • Au cours de raids aériens et d’attaques terrestres menés conjointement par les troupes de l’OTAN et l’armée afghane les 21 et 22 mai, 16 civils auraient été tués dans le village d’Azizi, dans le district de Panjwai, dans la province de Kandahar.
  • Lors d’une opération de trois jours, du 27 au 29 mai, jusqu’à 57 civils auraient été tués lors d’attaques terrestres et dans des raids aériens menés par les soldats américains pour tenter d’en finir avec les insurgés à Shindand, dans la province de Herat
  • ...
  • 2008 : (7 premiers mois) : 540 civils
  • 2007 : 1,633 civils
  • 2006 : 700 civils

(source Human Rights Watch) Hey oui ! http://www.laguerretue.org

Tant que les pays de l'Occident n'auront pas compris que la mort des civils est le meilleur outil dont les Talibans disposent pour recruter, la guerre continuera. On vendra nos armes et on ira tester et perfectionner nos derniers joujous technologiques avant des les vendre aux dictateurs du monde entier.

En fait, tous les chefs d'État européens veulent Obama parce qu'il a une bonne image et qu'il est pour la guerre en Afghanistan, voire jusqu'au Pakistan. Avec Obama, pour l'opinion publique, faire la guerre avec lui c'est trop cool, tout le monde l'aime bien ! Si c'est John Mac Cain, le fait de le suivre sera plus dur à faire passer !

Finalement, je suis en train de me demander si ça serait pas mieux que cet abruti de Mc Cain gagne les élections. L'avortement, le créationnisme et le port d'armes aux States, me chupo un huevo. J'ai bien peur que cet Obama redonne une confiance malsaine aux américains. Un impérialisme sauvage avec un président à la tête d'ange. Avec McCain, au moins, pas de doute, il triche pas le type.

18fév.

Hierarchisation des souffrances

J'ai bien aimé ce récapitulatif des réactions des différents hommes du paysage politique. Il permet de voir que nous avons une belle brochette de pourritures à droite. Ils prononcent des belles paroles sur le racisme, la tolérance et le respect, mais ils se cachent bien de préciser qu'ils ont été élus par des Français égoïstes et racistes (lisez-moi cet enculé de Devedjian, ancien membre du groupe extreme droite Occident).

"Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d'incarner le souvenir d'un petit juif?", se demande Simone Weil.

La Shoah, l'holocaust, la déportation... sont schématisés comme étant les actes barbares de nos voisins allemands, mais qu'en est-il de nos actes barbares à nous ? Les 400 ans de commerce triangulaire ? La capture, le transport et la commercialisation de 11 millions d'Africains ? Des siècles de monstruosités qui ont fondé notre économie, et qui nous permettent encore aujourd'hui d'exploiter l'hémisphère sud ?

Ne faudrait-il pas commencer par là, en ajoutant par exemple, ne serait-ce qu'un chapitre à ce sujet dans les livres d'histoire ?

  • Avez-vous déjà vu un seul film qui mette en scène des Français s'enrichissant grâce à la traite des Noirs ? l'esclavage du sucre, du café, du caoutchouc ?
  • Avez-vous déjà vu un seul film qui relate l'extermination des millions d'Indiens sud américains ? l'horreur des mines de Potosi, le massacre des locaux pour les terres ?
  • Et combien en connaissez-vous sur la gloire de la résistance ou l'horreur de l'holocaust ?

maj: J'ai bien aimé la parodie de LinuxFr !

23janv.

On se plaînt à tire la Rigaud

C'est toujours amusant de regarder la France. Drôle ou carrément flippant.

  • Tout le monde se plaint du pouvoir d'achat.
    • Les enfants demandent des Quad à Noël, les magasins sont bondés, écrans plats, téléphones portables, tout y passe, on achète !
    • L'équipement technologique des foyers est en hausse.
    • Les Français dépensent 1000€ par seconde dans les jeux de hasard ! Ce qui rapporte à l'état deux fois plus que l'ISF !
    • On jette, on rachète ! On répare rien ! On se plaint que le vendeur du rayon de l'hypermarché ne connaisse rien ! On a tué les petites enseignes qui étaient expertes dans le quartier !
  • Travailler plus pour gagner plus.
    • Les facteurs décomptent le temps qu'ils passent à s'habiller !!!!
    • Les électeurs aux quatre neurones et demi qui avaient cru ça se plaignent aujourd'hui ! Trop marrant !
    • Mendier plus pour gagner plus ? A. Legrand, dees Enfants de Don Quichotte, est balancé dans la Seine glacée !
    • On les a vu avoir froid à la télé donc c'est bon on est tranquille. Trop dur de choper 3 oeufs dans le frigo et de descendre leur apporter un sandwich tortilla ?
    • Cette année pas de tsunami à la télé, donc pas de petit chèque pour ceux qui souffrent pour de vrai.
  • La télévision, élue loisir de l'année.
    • Plus besoin de regarder de l'autre côté de l'atlantique pour entendre parler d'un président mégalo et people.
    • Le CSA refuse de comptabiliser les apparitions du président démago dans les médias.
    • Des émissions qui apaissent les consciences, un conditionnement méthodique pour que les gens acceptent la réalité avec des slogans tout faits.
    • C'est mieux d'attendre que le film passe à la télé, comme ça on voit les publicités des nouvelles choses à consommer.

...rrrho je suis sûr qu'il y en a plein d'autres !

Les États-Unis vont s'effronder parce qu'ils ont consommé deux fois et demi de plus qu'ils ont gagné, la Chine n'aura donc plus de raison de produire, l'Inde non plus, l'Europe sera trop chère et ne pourra plus exporter. C'est déjà la course à l'armement, la troisième guerre mondiale se prépare ! Aaaaaaaaaaaaah, je sors avec ma mixtape préferée Jah Kingdom vol. 41, le soleil brille, les gens sourient en terrasse, les touristes ont disparu, c'est calme : Je vous le dis, on se sent bien dans les pays qui n'ont pas encore plongé là-dedans, loin du premier monde...

25nov.

Le meilleur des mondes

Le discours de Sarkozy sur le rapport Olivennes tombe à pic, nous sommes à Salvador de Bahia, la capitale musicale du Brésil. À l'auberge, David, un "producer" indépendant tripant. La ville est pauvre, le paysage est fait de pauvreté et de violence mais une énergie et une joie inimaginables. La musique vient du coeur, les percussions font résonner les vibrations de chacun dans toutes les rues de la ville. La création artistique pour les plus doués, les mélanges pour les influencés, l'imitation pour les quelques autres. La musique vit et fait vivre. On ne joue pas pour gagner du fric, on joue pour s'exprimer, la reconnaissance et la rémunération sont dans une deuxième dimension. Tout le monde sait que le succès est fragile.

Alors quand Sarkozy parle d'un "trou noir capable d'engloutir et d'assécher cette richesse et ce foisonnement créatif", que c'est "à une véritable destruction de la culture que nous risquons d'assister", cela fait doucement rigoler. La destruction de la StarAc ne sera pas un drame pour la création musicale, rassurons-nous.

Quand on demande à David "Est-ce que les concerts suffiraient à rémunérer les artistes ?", il répond que déjà il n'y a qu'une quantité infinitésimale d'artistes qui gagnent leur vie avec leur musique. Ce sont principalement ceux qui font de la merde pour sonnerie de téléphone portable. Ce sont les U2, Madonna, Bowie... qui ont pourri le système des productions, et puis MTV, les DVDs font du tort aux salles de concerts. Pirates : copiez des CDs d'Universal et vous ne ferez que diminuer le salaire des requins de la musique commerciale. Copiez la musique des gamins des favelas produits par des indépendants et vous serez torturés par votre conscience et votre éthique. La musique, la création, cela ne disparaitra jamais. Distribuer gratuit, non. 200 000 copies de U2 c'est pas pareil que 200 000 copies des favelas. Le but c'est s'éclater, et faire du social, l'argent revient directement au Brésil. Mais attention les bureaucrates réclament des cachets, et selon les contrats ils refilent que 8% à l'artiste ! Mieux vaut faire des contrats de distributions, presser ses disques et les revendre.

Sarkozy annonce des moyens intelligents et astucieux, comme par exemple l'"envoi de mails d'avertissements" ! Tout l'Internet avait averti le gouvernement sur les DRM (verrous techniques), aujourd'hui il fait de la démago en disant qu'ils vont les supprimer. Faisons lui confiance, l'intelligence réside plus dans cet autre concept : "mettre en oeuvre des dispositifs de filtrage". Filtrer, contrôler, welcome in a brave new world. Christian Paul, député de la Nièvre, affirme que ce rapport "renoue avec le fantasme d'une police du net dévouée aux majors", "le plus grave réside dans la tentation de surveillance permanente du net, en dehors de tout crime ou procédure judiciaire". L'association de consommateurs UFC-Que Choisir, quant à elle, dénonce "la surenchère répressive" et pointe du doigt "un rapport très dur, potentiellement liberticide, antiéconomique et à contresens de l'histoire numérique". Et puis évidemment, il y a cet autre moyen intelligent : les crédits d'impôts. Avec cela c'est évident, c'est révolutionnaire !

Lisons les réactions à chaud des gens concernés ! C'est fantastique ! On lit par exemple : L'ensemble des sociétés représentant les ayants droit de la musique (Snep, SCPP, Sacem, UPFI) se félicitent de la teneur de cet accord. À l'exception de l'Adami, qui représente les artistes interprètes et qui n'a pas signé le texte : elle « regrette que les organisations représentant les consommateurs et le public n'aient pas fait partie des négociateurs de cet accord, alors que l'efficacité des dispositifs destinés à lutter contre la gratuité dépend aussi du consentement du public et donc, de son adhésion aux objectifs poursuivis ». Par ailleurs, elle déplore que sa proposition, qui consiste à augmenter la part du prix de la musique effectivement reversée aux artistes n'ait pas été retenue.

Mais savez-vous qui c'est ce Denis Olivennes ? C'est celui qui dirige le groupe FNAC depuis 2003.

Je voulais simplement réagir, en direct de Salvador de Bahia. Merci à tous ceux qui voté pour mettre un gouvernement comme ça en France, cela ne me donne aucune envie de rentrer.

25août

Berlusconi ou Bush ?

Comme dirait mon pote JMB, "La France se fachise, les beaufs jubilent"...

Chaque fois que je regarde les news, je suis choqué par les nouvelles qui concernent mon pays. Il sera de plus en plus difficile de parler de la France, sans parler de ses faits et gestes dans le monde et de la personnalité de son président.

J'aurais du commencer à collectionner les liens depuis le début, mais en voici quelques uns qui sont pas piqués des vers :

03mai

Vous avez tout à perdre, votez pour l'avenir

Selon les précédents billets, vous connaissez mon point de vue sur la loi DADVSI, sur le droit d'auteur, la licence globale, l'accès libre à la culture, les brevets logiciels... Entre temps, les points de vue ont changé sur les DRM, et Jamendo a reçu son disque de platine.

Dans une certaine logique et continuité, je dois vous présenter le point de vue des candidats à la Présidence sur Internet et le Libre. (Ne vous inquiétez pas, pas de surprise.)

Coté Nicolas Sarkozy, l'APRIL (Association pour la promotion et la recherche en informatique libre) s'inquiète :

  • Avec sa réponse de dernière minute, l'APRIL comprend mieux ses hésitations à répondre à son questionnaire. Il montre, dans un court document de quatre pages, son incompétence, et celle de son entourage, sur des sujets aux enjeux sociétaux et économiques fondamentaux.
  • Plus grave encore, la vision présentée est celle d'un candidat qui n'a pas compris les différences fondamentales entre biens matériels et créations immatérielles.
  • Concernant la question des brevets logiciels il nous montre qu'il n'a pas saisi la différence de taille entre la révolution informationnelle et les révolutions industrielles qu'ont connues nos sociétés
  • Sur la question des DRM il est le seul candidat à se déclarer clairement pour le contrôle de l'usage privé des oeuvres numériques. De même, sur la loi DADVSI il persiste et ne renie rien. (Article sur Le Monde Informatique : Je ne reviendrai pas sur la DADVSI )
  • Sur la license globale, il s'affirme être totalement contre et prononce la plus grande absurdité qu'il soit : "je n'accepterai pas l'idée du vol organisé sous prétexte du jeunisme et de la société de l'information, parce qu'avec ça on tuera définitivement toute forme de création". (sur 01.net)

Une loi inquiétante se prépare en secret, tout le monde s'inquiète et des professionnels parlent de s'exiler. Bien plus liberticide encore que DADVSI, il faut pas la laisser passer comme cette dernière. Nicolas Sarkozy a déjà annoncé il y a quelques jours que s'il était élu il remettrait en chantier le contrôle automatique des réseaux (avec entre autres conservation des données de connexion) :

La ligue Odebi, organisation indépendante de défense des libertés numériques, appelle les internautes à faire barrage à Nicolas Sarkozy et à un internet bâillonné et sous surveillance.

Coté Ségolène Royal, l'APRIL fournit la réponse à son questionnaire et Obedi fournit ses réponses concernant l'Internet et les libertés

  • Elle se prononce clairement contre les mesures techniques de protection DRM
  • À propos de l'EUCD et de DADVSI, elle pense que la directive apparaît chaque jour un peu plus décalée et qu'il faut rééquilibrer les droits du public et ceux des ayant-droits. Elle indique être favorable à l'abrogation du titre Ier de la loi DADVSI ainsi que les amendements dits Vivendi
  • Elle est pour la licence globale, défendue par les artistes eux-même, qu’il s’agisse de la redevance pour copie privée ou d’un système forfaitaire pour les échanges gratuits entre personnes, et que ce n'est pas en mettant des millions de Français hors la loi, qu’on pourra sortir de ce débat par le haut.
  • Sur la vente liée (PC=Windows par ex.) elle affirme qu'«il est nécessaire de faire respecter la loi aussi dans ce secteur de la consommation». Elle se dit favorable à l'instauration d'un dispositif de recours collectif, inscrit dans son Pacte Présidentiel.
  • Elle rappelle également les déclarations qu'elle avait formulées à propos des formats ouverts pour l'administration à l'issue de son entretien avec Richard Stallman le 28 juin 2006.
  • Au niveau de l'éducation, elle est pour l'enseignement de l'informatique, d'une manière indépendante des produits et qui respecte le principe de neutralité scolaire.
  • Concernant la surveillance automatique des réseaux qui tueraient l'Internet en France, elle affirme que la lutte contre le terrorisme ne justifie pas de faire de la société française une société de surveillance. “Même les Etats-Unis de George W. Bush et leur “Patriot Act? post-11-Septembre n’ont jamais envisagé pareille conservation ou réglementation?.
  • S'assurer le statut indépendant de la CNIL, et instaurer un contrôle strict des fichiers de police et de sécurité
  • Elle annonce que le développement d’une société de la connaissance ouverte est une chance extraordinaire pour tous. Il faut avant tout respecter ce qui la rend possible : la protection de la vie privée, le régime de responsabilité limitée des intermédiaires techniques, les normes ouvertes et les logiciels libres, l’internet neutre et équitable, la liberté de s’exprimer, la possibilité de construire du nouveau à partir de ce qui existe déjà.
  • Elle veut un grand débat sur l’équilibre à trouver entre les exigences de sécurité et les risques que fait peser l’extension rapide, subreptice et sans contrôle des technologies de la surveillance

Enfin, rappelons la récente publication du rapport de Michel Rocard sur les enjeux du numérique, intitulé République 2.0 bêta : vers une société de la connaissance ouverte.

D'un côté le développement des technologies de surveillance et de verrous, de l'autre l'ouverture, la liberté.

Aujourd'hui on sait que la protection ne fonctionne pas, Tristan vous l'explique ici.

02mai

Le travail c'est la liberté

"Le travail c’est la liberté", traduction de l'inscription sur le portail d'Auschwitz.

"Le travail c’est la liberté", prononcé par M. Nicolas Sarkozy, le 14 janvier 2007.

On peut difficilement imaginer que lui et son équipe ignoreraient cette référence à cet aspect de l'histoire. C'est donc une manière de triturer l'inconscient des Français pour mieux les formater. Sous-entendu, craignez l'autorité, l'homme sans travail est non-libre ne peut pas prétendre aux mêmes droits. Dans la phraséologie nazie des années trente ce slogan «Le travail rend libre » a été construit pour contrer le message du socialisme et de tous les humanistes qui théorisaient sur la nécessité de «libérer l’homme » de «l’aliénation du travail contraint ».


Vu sur antigone.net

30avr.

Ensemble contre lui !

On a le choix entre le pire et le passable, entre la félonie et la médiocrité... personnellement j'ai fait mon choix. Sarko dehors !

Je ne peux pas m'empêcher de vous faire partager mes lectures, sons et vidéos.

"Ce n'est pas parce qu'un renard se couvre de plumes qu'il devient une poule". F. Bayrou.

(photo vue chez erjuane)

27avr.

Question pour un champion spécial élections

(reçu par mail et complété par mes soins)

Issu d’une famille hongroise qui a collaboré avec le régime Nazi durant la guerre (vraies archives de la "Stasi") et qui a fuit la Hongrie pour éviter le jugement pour collaboration, dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes à la solde d’un mouvement qualifié de "révisionniste".

Je ne peux pas être le candidat de la « rupture » ou de la « nouveauté »...Je suis rentré dans la politique sous Giscard, il y a 30 ans ! J’ai été ministre, député, maire, président de Conseil Général.

Lors de la catastrophe de Tchernobyl j’étais "le" délégué inter-ministériel au nucléaire, qui a mis en place une campagne d’information ou de "désinformation" sur le nuage de Tchernobyl = STOPPÉ net aux frontières de la France. J’ai toutefois pris soin de ne pas faire apparaître cet épisode de ma vie politique dans ma biographie officielle sur le site Internet du ministère de l’Intérieur. Ministre de l’Economie durant une partie du gouvernement Raffarin, j’ai défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques en profitant de la décentralisation de Jean-Pierre.

J’ai réalisé l’ouverture du capital d’EDF-GDF et me suis engagé à ce que jamais ces entreprises ne soient privatisées devant les député(e)s représentant du peuple à l’Assemblée Nationale... Mais... comment dire oui... j’ai renié cet engagement en 2006 et voté pour une privatisation de GDF et la fusion avec Suez, mais attendez, trop d’ami(e)s de l’UMP voulaient voir la coupe du monde de football en Allemagne offert par Suez..., alors je peux mentir un peu...

Ministre de l’intérieur depuis 2002, j’ai mis en place de nombreuses lois liberticides et j’ai réussi à faire exploser l’insécurité Cela a permis à ce con de LE PEN d’être au second tour... Je suis in-directement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues en 2005 par ma politique répressive et des propos qui auraient été insultants envers les jeunes habitants de ces banlieues ? FAUX enfin ... bon... oui j’ai affirmé que les policiers n’étaient pas en cause... Bon un enregistrement prouve le contraire et alors ? Ils sont mis en examen ? No Comment ?

Lorsqu'on me pose une question sur la perte de libertés individuelles et collectives, j'esquive habilement la réponse en parlant de mon caractère déterminé. Au nom de la lutte contre la délinquance et le terrorisme, je revendique un usage généralisé de la vidéosurveillance, symbole d’une politique sécuritaire inspirée par le modèle anglo-saxon.

J’ai mis en place la loi CESEDA qui organise l’immigration choisie au profit des capitalistes et j’ai mené la chasse des enfants, les expulsant avec parfois des séparations... c’est pas grave, ce sont des étrangers : Portugais, Espagnol...quoi ? non pas ceux-là... des gens du continent Africain...

J’ai fait obtenir la Légion d’Honneur à un de mes amis qui se trouve être un maire d’extrême-droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale. Mais bon, il n’a pas mis le bras droit en avant et fait " Zic Nico".

D’ailleurs mon plus proche conseiller politique, "Patrick Devedjian", est l’un des membres fondateurs d’Occident, ancien groupe d’extrême-droite terroriste et antisémite.

J’ai repris l’un des slogans de l’autre J-M Le Pen « La France tu l’aimes ou tu la quittes ». Manger dans l’assiette pourrie du voisin je m’en fous, seul le résultat compte. D’ailleurs je peux me vanter d’avoir la sympathie de l’électorat du Front National.

Je suis un fervent partisan des Etats-Unis, de George Bush et des néo-conservateurs américains m’apprécient beaucoup (soutien écrit). Je suis pour la guerre en Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main (photo qui rappelle la sinistre poignée de main entre Pétain et Hitler) et, pour paraître plus grand, j’ai fait modifier cette photo (pratique) ce qui rappelle les modifications de photos réalisées par Staline et Mao Tsé Dong dans un but de propagande.

Mon frère, vice-président du MEDEF, a déclaré « Je suis fier d'être un patron industriel qui délocalise. Assez de faux semblant : la perte d'emploi, la déstabilisation industrielle, c'est normal, c'est l'évolution ». C'est d'ailleurs au MEDEF que j'y ai déclaré, devant une standing ovation « la ''France ne s'est pas encore remise du choix historiquement stupide d'expliquer aux gens qu'en travaillant moins, on pourrait gagner davantage ». Evidemment j'ai précisé que le CNE était un progrès et qu'il ne fallait pas y toucher.

Lors de l’affaire Clearstream, j’étais au courant dès le début que mon nom était présent dans les listings, liste que j’ai eue en main propre... mais j’ai laissé faire dans le but d’apparaître comme une victime, cela gagne de la sympathie dans l’Audimat.

J’ai déclaré que je souhaitais voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont mis mon nom sur les listings. Bon, une phrase empruntée à une référence : Hitler qui lui aussi voulait voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont organisé l’attentat manqué contre lui... ceci est aussi véridique que le reste !

Il y a quelque mois, avide de prestance, j’ai dévoilé à la T.V qu’une opération d’arrestation de terroristes allait avoir lieu, ainsi j’ai risqué de faire échouer cette arrestation...ainsi j'ai risqué de faire échouer cette arrestation et mettre la vie des fonctionnaires de la DST et du RAID en danger...

Oui ! Le peuple doit être soumis par les radars sur les routes, certains perdent travail, argent, mais enfin la rentrée d’argent est trop importante... Mais bon prince "totalitaire" je vais modifier très légèrement le statut, pour les plus riches d’entre vous... pas pour les routiers ! Ainsi ils pourront racheter un peu plus facilement leurs points perdus, argent comptant bien sur !

J'ai dit "Un mendiant te remercie-t-il autant si tu lui donne 50 centimes que 2.00 euros ?"

Lors d’une visite "électorale" en Corse, à vos frais pauvres contribuables, j’ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l’île. Et Chirac l’a fait aussi... Cependant un enfant s’est gravement blessé le même jour en randonnée et il est mort (information de Corse matin) car il n’a pas pu être emmené aux urgences à temps : une vie, pour un peu plus d’arrogance ... facture 1 000.00 euros HT /par heure.

Lors d'une conférence j'ai fus saisi par un vertige nationaliste et ai insulté l'Allemagne en lançant "La France n'a pas à rougir de son histoire. Elle n'a pas commis de génocide. Elle n'a pas inventé la solution finale. Elle a inventé les droits de l'Homme et elle est le pays du monde qui s'est le plus battu pour la liberté". Je mets donc à mal la construction Européenne, et j'occulte les 400 ans de commerce triangulaire.

Dans le dossier du nucléaire iranien, je considère qu'il n'y a "pas d'autre solution que les sanctions, progressives, de plus en plus fermes".

Je suis, je suis...

(Bush fait 1.83m)


- page 1 de 2